mot de passe oublié
onze euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement : 11€/mois et découvrez notre application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Le Club de Mediapart lun. 30 mai 2016 30/5/2016 Édition de la mi-journée

La France c'est plus comme avant

Pour les jeunes, les vieux, les entre les deux, la chasse aux immigrés bât son plein. J’ai lu sur Médiapart qu’on fait des misères aux vieux immigrés, ceux qui ont bossé en France depuis les années 60, ceux qui ont construit nos routes, nos bâtisses ou fabriqué nos voitures.
© yannicknoahVEVO
© yannicknoahVEVO

Pour les jeunes, les vieux, les entre les deux, la chasse aux immigrés bât son plein. J’ai lu sur Médiapart qu’on fait des misères aux vieux immigrés, ceux qui ont bossé en France depuis les années 60, ceux qui ont construit nos routes, nos bâtisses ou fabriqué nos voitures. « La France c’est plus comme avant » dit Mouloud. « Mouloud B. a 79 ans. Il vit seul dans un foyer pour personnes âgées. Il n'a plus d'attaches familiales au pays, l'Algérie, à part une sœur qu'il aide financièrement de temps en temps. Il est arrivé en France dans les années 60. Il a toujours travaillé, jusqu'à la retraite ». Comme ils sont tous fichés (caisse d’assurance vieillesse, caisse d’allocation familiale etc.) c’est facile. Les contrôleurs de ces caisses chassent en priorité « les vieux migrants bénéficiaires ou éligibles à l'Allocation solidarité personne âgée (ASPA) » ceux qui passent leur temps entre ici et là-bas. « Aujourd'hui, cette traque ciblée et méthodique a atteint des sommets d'indignité. Une situation qui a conduit, un peu partout en France, des collectifs, des associations et des militants des droits de l'Homme à se mobiliser pour dénoncer cette chasse aveugle et exiger respect et dignité pour ces anciens travailleurs immigrés devenus des boucs émissaires. »

Traquer l’étranger, c’est aussi le sport préféré du ministère de l’intérieur. « Le rythme des reconduites à la frontière s'est sensiblement accru depuis mai, a indiqué mercredi le ministère de l'Intérieur, qui confirme qu'au rythme actuel le chiffre de 30.000 expulsions pourrait être atteint en 2011 ». Les droits de ces personnes ne sont pas respectés, même ceux que prévoient les textes de loi. Il faut chasser, expulser montrer aux Français de France qu’on agit avec fermeté. On ne le dira jamais assez, combien faut-il arrêter d’étrangers pour pouvoir en expulser 30 000 ? Et comment s’y prend-ton sinon en se fiant à leur aspect extérieur ? La chasse au faciès, un sport légal en France. L’été et les vacances scolaires est une période propice. Pas de parents militants, empêcheurs de chasser en rond, devant les écoles, qui protègent les petits.

Vous avez raison Mouloud, « la France c’est plus comme avant ». Des ministres ont été mis en examen pour avoir tenu des propos racistes, le ministre des transports en place c’est le même que celui qui voulait instaurer les prélèvements ADN pour les immigrés qui demandent le regroupement familial. C’est lui a formé le clan de la droite populaire, celle qui veut faire entrer le pinard et le saucisson à l’assemblée nationale pour montrer aux bons français où est leur identité.

Et le maître d’œuvre de tout ce bazar on le connaît. Tout le monde le connaît. Vivement 2012.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

C'était mieux avant...

 

Construisez l'indépendance de Mediapart

onze euros par mois

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre nouvelle application mobile.
Je m'abonne

L'auteur

Gabrielle Teissier K

Citoyenne, athée, en résistance contre tous les racismes

Le blog

suivi par 114 abonnés

Le blog de Gabrielle Teissier K

mots-clés