Gabrielle Teissier K
Citoyenne, du monde, de gauche, athée, en résistance contre tous les racismes
Abonné·e de Mediapart

2369 Billets

0 Édition

Billet de blog 30 nov. 2022

Gabrielle Teissier K
Citoyenne, du monde, de gauche, athée, en résistance contre tous les racismes
Abonné·e de Mediapart

Un rat, un jeu, beaucoup de n’importe quoi

Dur dur d’être informé…

Gabrielle Teissier K
Citoyenne, du monde, de gauche, athée, en résistance contre tous les racismes
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Sauf sur Mediapart, bien entendu. Sauf que sur Mediapart, marre de se glisser dans l’intimité des affaires de culs des uns et des autres… Je ne connaissais pas Leo Grasset. J’ai lu ce matin la mise au point de Mediapart -qui se justifie ? pourquoi ? j’ai pensé) sur la réponse qu’il a donnée au media sur sa chaîne youtube. Et je sais qu’il y a une vraie différence entre écouter, regarder  quelqu’un quand il parle et lire ce qu’il a dit. Alors j'ai retranscrit une partie...

29’ 30 « On peut très bien se comporter comme un con avec les gens qu’on aime et avec soi-même sans être ce personnage caricatural qui est présenté dans cet article. On peut avoir tout à fait honte de ses échecs sentimentaux tout en voulant se défendre de cette image sordide qui est fabriquée.

Cet article m’a volé ma vie et je ne vois pas au moins, y répondre. Ce genre d’événement a des conséquences assez lourdes.

Je sais que lorsqu’un accusé évoque le cauchemar qu’il vit, c’est souvent vu comme une tentative d’autovictimisation pour émouvoir l’audience et apitoyer les gens ;  bref un truc de manipulateur qui capture la souffrance des vraies victimes qu’il a causées et ainsi de suite. C’est pas mon intention du tout. J’ai surtout envie de vous faire part de l’étendue des dégâts qu’une telle chose peut provoquer ; réfuter l’idée, souvent admise sur certains réseaux, que les animations publiques n’annulent pas grand-chose. Et ls gens accusés s’en sortent généralement très bien.

Le premier truc qui a sauté, ce sont les sponsors.

Puis le harcèlement. On m’a proposé de me suicider.

Mes proches ont été des victimes collatérales. Certains sont connus, et ils ont pris très cher.

Si je parle de tout ça, ce n’est pas pour que vous me plaigniez ou quoi, mais juste qu’on peut faire énormément de dégâts juste en ayant de bonnes intentions. Tout ça n’est pas très précis et ça peut faire beaucoup de mal à des gens qui n’ont rien demandé.

J’imagine que parmi les gens qui m’ont défendu sur les réseaux, parce que j’en ai vu, il doit y en avoir pas mal qui sont allés harceler les personnes qui ont témoigné dans l’article. Et ça aussi, c’est débile.

Alors les masculinistes qui voient le féminisme comme une menace, m’a bien « péter les rouleaux. »

Bref je recherche l‘apaisement et j’aimerais faire le deuil de ces quelques années chaotiques et j’ai la chance d’être bien entouré pour avancer de façon positive.

Je ne vais pas terminer cette vidéo sur, est-ce qu’avoir eu plein d’histoires de coucheries et des relations amoureuses parallèles et avoir déçu tout le monde et ainsi de suite, mérite d’être dans un article de presse. Ce n’est pas à moi de vous donner mon analyse de l’intérêt ou non de passer par la voie médiatique ou ce genre de truc. Je vous ai donné quelques éléments du contexte pour relire cet article et j’imagine que maintenant vous êtes probablement capable d’exercer un esprit critique et former votre propre opinion. A vous de voir. »

Ça tombe bien, moi j’aime ça, me faire ma propre opinion.  

Un texte c’est froid, c’est plat, sans relief, sans âme. Une vidéo -il est doué en plus- c’est différent, c’est comme si le gars vous parlait à vous, alors vous écoutez, forcément…

Moi je ne connais pas ces gens, je ne fréquente youtube que pour y écouter des beaux sons, parfois des confs et pour y poster mes vidéo d’oiseaux…  Ce jeune homme a du talent pour communiquer, c’est indéniable. Il a peut-être aussi du talent pour embobiner, et pour faire prendre des vessies pour des lanternes à ses copines… A-t-il commis un crime, ça c’est la justice qui le dira. J’ai fait tout ça parce qu’il dit et je le cite « cet article (de Mediapart) m’a volé ma vie ». Et ça j’ai pensé, c’est grave quand même. Sauf que les filles qui portent plainte le pensent aussi que lui leur a volé leur vie… Alors se faire son avis sur des affaires comme ça, c’est juste impossible. Et tous ces détails qui ne nous regardent pas… Tu comprends Mediapart ? Je sais qu’on va me dire que si elles ont subi tout ça, nous on peut bien lire.

Sinon le rat c’est l’histoire inventée par C8 de la mamie qui avait soi-disant un rat dans sa manche à Paris. Quotidien a décortiqué la chose… Moi je peux dire avec certitude que si j’avais même juste une souris ou un gros cafard dans ma manche pendant que je parle dans un micro dans la rue, ils auraient dû appeler le SAMU, je ne me serais pas juste tortillée… Allons allons.

Le jeu c’est celui des antifa que le grand magasin culturel a retiré des tablettes parce que le député d’extrême droite qui avait insulté l’autre député à l’Assemblée nationale en lui disant (au pluriel) de retourner en Afrique… a signalé comme étant un jeu qui appelle à la violence. L'enseigne a joué au jeu, compris l’enjeu et remis le jeu en vente. Super pub pour un vrai jeu à mettre dans beaucoup de mains…

Le soleil est aux abonnés absents, depuis de nombreux jours.

Illustration 1
© GTK

La photo rouge, c’était le 25 novembre, au coucher du soleil. Depuis il est empêché de briller par une brume épaisse et le ciel est si bas qu’on peut presque le toucher… Et moi j’veux du soleil, de la lumière, pour faire des photos…

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte