Projet de carrières temporaires: coût dur pour le projet d'autoroute Castres Toulouse

Le 23 octobre dernier, quelques semaines après avoir été informés de projets de carrières sortis du chapeau, le collectif Stop Carrière Montcabrier 81 et ses soutiens adressaient une lettre ouverte au Premier Ministre ainsi qu'aux Ministres et instances concernés pour dénoncer de lourdes irrégularités dans le dossier d'Enquête Publique du projet d'autoroute Castres Toulouse.

LETTRE OUVERTE : https://stopcarriere-montcabrier81.fr/lettre-ouverte-au-premier-ministre

En 2016, les habitants du Tarn étaient invités à participer à l’Enquête Publique sur le projet controversé d’autoroute Castres Toulouse. Au même moment, la société NGE lançait en catimini un projet de 3 carrières temporaires sur des terres agricoles pour fournir le remblai du chantier d’autoroute. Problème : selon l’Enquête Publique, le remblai proviendra des carrières déjà existantes.

L’impact environnemental et financier du projet d’autoroute est largement sous-estimé puisqu’il ne prend pas en compte les 62 Ha de terres agricoles impactés pendant 7 ans par les nouvelles carrières. Or en 2016, l'Autorité Environnementale avait déjà émis un avis très critique sur l'impact environnemental du projet d'autoroute. 

La Déclaration d’Utilité Publique, signée par Nicolas Hulot en 2018, repose donc sur une Étude d’Impact Environnemental tronquée. L'ancien Ministre sera sans doute ému de l'apprendre, lui qui a probablement été trompé comme l'ont été les citoyens tarnais.

On retrouve là un classique des grands projets controversés : le "saucissonnage". Cette pratique permet de donner l'illusion que les coûts environnementaux, financiers et sanitaires d'un chantier sont acceptables en le fractionnant en plusieurs projets de moindre envergure. Dans cette logique, NGE souhaite dissocier les carrières temporaires du chantier d'autoroute alors qu'elles lui sont exclusivement consacrées.

Mais en 2020, ces pratiques ne passent plus ! Le Président de l’Autorité Environnementale confirme que des carrières ayant pour but d'approvisionner un chantier routier doivent être prises en compte dans l’Étude d'Impact Environnemental de ce chantier et ne peuvent en être dissociées. Plusieurs décisions ont d'ailleurs fait jurisprudence en ce sens ces dernières années.

Le collectif Stop Carrière Montcabrier 81 demande aux services de l’État de suspendre immédiatement le processus décisionnel avec la société NGE car leur projet, s’il perdure, remettra en cause la Déclaration d’Utilité Publique du projet d’autoroute Castres Toulouse. Nul doute que les acteurs engagés dans cette mobilisation iront jusqu'au bout pour faire valoir leurs droits face à ces pratiques malhonnêtes.

Pour suivre et soutenir le collectif:

Pétition: https://www.change.org/Stopcarriere-montcabrier81

Site internet: https://stopcarriere-montcabrier81.fr/

Page Facebook: https://www.facebook.com/Stop.Carriere.Montcabrier.81

 

action-23-8-2020-013

 
carrieres-vs-etude-dimpact

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.