Georges ...

Psychologue en retraite - Photographe - Militant associatif - Animateur atelier d'écriture et ... citoyen !

Son blog
26 abonnés Vivre debout ! ...
Ses éditions
Voir tous
  • Nos cris destinés à diviser et se perdre ?

    Par
    Cette résistance à choisir entre peste et choléra exprime la force du refus de se faire encore avoir quand les tripes elles, ne se trompent pas et crient « Assez ! ». Hâter la catastrophe ou se donner du temps pour éviter la chute dans l'absolue brutalité du fascisme ? Repousser l'échéance du front de haine n'est-elle pas l'urgence ? Nous sommes dos au mur. Nous en connaissons l'enjeu.
  • Un séïsme annoncé qui appelle au sursaut républicain … ou à d'autres désastres

    Par
    Le séïsme annoncé a eu lieu. Les deux partis de gouvernement sont éliminés. Mélenchon a gagné la mobilisation et perdu au premier tour. Hamon plonge. Pour la deuxième fois, le FN avec sa candidate parvient au second tour. Le sursaut républicain doit répondre à ce constat dramatique et réduire son score du second tour au score de Le Pen-père en 2002 pour réduire son pouvoir de nuisance.
  • HAMON ou MELENCHON quel vote utile ou nécessaire à trois jours du premier tour ?

    Par
    A trois jours du premier tour de cette présidentielle, les résultats du premier tour sont des plus incertains. Personne n'a gagné, personne n'a perdu. La dynamique Mélenchon impose de nous interroger, de cerner les enjeux et de décider en conscience.
  • Sortir de l’Europe ou la réformer : un clivage majeur

    Par
    Depuis le « Non » de la France en 2005, la défiance et le rejet vis-à-vis de l’Union Européenne et sa zone euro s’est cristallisé partout en Europe amenant au Brexit et à une montée des forces radicales pour la sortie de l’Union et de l’Euro, la dislocation de l’Europe. C’est un clivage majeur qui engage l’avenir de notre continent, clivage majeur entre les candidats à la Présidentielle.
  • Hamon, pour gagner la Présidentielle sur des engagements communs à toute la gauche

    Par
    Après la victoire de Benoît Hamon, la fracture du PS est béante entre les engagements opposés des élus et responsables socialistes ou leur mise en congé de campagne. Pour que la gauche gagne la présidentielle, il est essentiel de soutenir B.Hamon pour le rassemblement de toute la gauche, pas pour un vote utile mais avec une plate-forme commune d'engagements et une candidature unique.
Voir tous