Georges ...

Psychologue en retraite - Photographe - Militant associatif - Animateur atelier d'écriture et ... citoyen !

Son blog
29 abonnés Vivre debout ! ...
Ses éditions
Voir tous
  • Migrants Clermont - Cacher la misère !

    Par
    Ce 22 octobre, le camp de migrants du 1er-Mai est démantelé par les pelleteuses. Pour la plupart, ses derniers habitants sont acheminés au deuxième gymnase dans des conditions non satisfaisantes. Interdit d'y pénétrer pour les bénévoles et fermeture à 20h pour les occupants. Les conditions sanitaires sont à revoir.
  • Migrants à Clermont, la croisée des chemins

    Par
    Le 16-10, des bus véhiculent des migrants de la Place du 1er-mai vers des hébergements interdits aux bénévoles. Les conditions d'hébergement posent question notamment sur un bâtiment qui pourrait être insalubre. La situation des migrants et des bénévoles est fragilisée. A l'opposé de l'épreuve de force, la voie de l'apaisement est encore possible : autoriser la visite de bénévoles dans ces locaux.
  • Nouveau camp de migrants sur la place du 1er mai à Clermont-Ferrand

    Par
    Depuis un mois et demi, des familles de migrants se sont installées place du 1er mai à Clermont-Ferrand. De jour en jour, d'autres sont arrivées pour approcher aujourd'hui les trois cents. Situation inadmissible et indigne à l'approche de la pluie et du froid. Les bénévoles et associations présentes donnent toute leur énergie pour aider ces personnes et imposer un hébergement conforme à la loi.
  • Nos cris destinés à diviser et se perdre ?

    Par
    Cette résistance à choisir entre peste et choléra exprime la force du refus de se faire encore avoir quand les tripes elles, ne se trompent pas et crient « Assez ! ». Hâter la catastrophe ou se donner du temps pour éviter la chute dans l'absolue brutalité du fascisme ? Repousser l'échéance du front de haine n'est-elle pas l'urgence ? Nous sommes dos au mur. Nous en connaissons l'enjeu.
  • Un séïsme annoncé qui appelle au sursaut républicain … ou à d'autres désastres

    Par
    Le séïsme annoncé a eu lieu. Les deux partis de gouvernement sont éliminés. Mélenchon a gagné la mobilisation et perdu au premier tour. Hamon plonge. Pour la deuxième fois, le FN avec sa candidate parvient au second tour. Le sursaut républicain doit répondre à ce constat dramatique et réduire son score du second tour au score de Le Pen-père en 2002 pour réduire son pouvoir de nuisance.
Voir tous