Georges à Clermont

Psychologue en retraite - Photographe - Militant associatif - Animateur atelier d'écriture et ... citoyen !

Son blog
30 abonnés Vivre debout ! ...
Ses éditions
Voir tous
  • Après sa mort, l'affaire Vincent Lambert appelle action et engagement

    Par
    L'inhumation de Vincent Lambert n'est pas encore la fin de ce feuilleton dramatique. Ses enseignements révèlent les failles et les impasses de la loi Claeys-Léonetti qui ne répond pas au besoin de la population exprimé clairement pour l'euthanasie dans tous les sondages d'opinion méprisés par les lobbies pro-vie. Chacun peut agir et s'engager pour que sa fin de vie ne lui soit pas volée.
  • Pont de Sully : L'escalade de la violence policière s'attaque à la non-violence

    Par
    Mouvement des Gilets Jaunes en perte de vitesse, les violences policière se poursuivent en s'attaquant à des manifestants non-violents assis sur le Pont de Sully à Paris. La désobéissance civile est pourtant à l'ordre du jour pour ne pas voir la possible résurgence des années de plomb. Elle est au contraire à privilégier pour contester le désordre établi, construire un autre monde ici et ailleurs.
  • Démocratie et climat ont un destin lié - 2/2

    Par
    La lutte pour le climat et la vie sur Terre, la lutte contre le rapacité libérale et pour la démocratie ne font qu'un. La terre et son écosystème tout comme la démocratie sont en danger, l'un entraînant l'autre, pour une sortie par le haut ou par le bas.
  • Climat et vie sur Terre : contre la résignation, urgence de l'action des peuples 1/2

    Par
    De plus en plus massivement à travers le monde, en Europe et en France, la population – des plus jeunes aux plus âgés - manifeste pour le climat et la vie sur Terre quand les politiques de tous bords vont à petits pas face à l'urgence climatique. Non rien n'est désespéré. Face au fric qui pollue et tue, aux mensonges des corrompus, la lutte des peuples fait et fera entendre sa voix et ses choix.
  • Migrants Clermont - Cacher la misère !

    Par
    Ce 22 octobre, le camp de migrants du 1er-Mai est démantelé par les pelleteuses. Pour la plupart, ses derniers habitants sont acheminés au deuxième gymnase dans des conditions non satisfaisantes. Interdit d'y pénétrer pour les bénévoles et fermeture à 20h pour les occupants. Les conditions sanitaires sont à revoir.
Voir tous