Honte aux guerres

Quand vont donc s'arrêter ces conneries de guerres ?

 

On a célébré, aujourd’hui 11 novembre 2019 le 101 ème anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918.Je ne me rappelle pas que l’on ait commémoré les anniversaires du 28 juin 1914 et du 28 juin 1919. La première date est celle de l’assassinat d’un archiduc autrichien qui fût à l’origine du premier conflit mondial qui causa des millions de morts. La seconde est celle du traité de Versailles qui inspira Adolphe Hitler et fût à l’origine du deuxième conflit mondial qui causa aussi la mort de millions de personnes. Ces millions de morts  seraient sans doute morts aujourd’hui, mais la plupart aurait peut-être vu se réaliser leurs rêves de jeunesse.

Mon grand-oncle, François, garçon de café à Paris, âgé de 23 ans fût tué à Huiron, le 10 septembre 1914, pendant la bataille de la Marne. Son frère Antoine, mon grand-père revint, lui, des quatre années de guerre avec les séquelles de deux ou trois blessures. Il y avait perdu son espoir de devenir, un jour, propriétaire avec son épouse, Mariette, d’une petite ferme limousine qu’ils auraient léguée à leurs enfants. Mais, il y gagna la croix de guerre et la médaille militaire, une petite pension qui lui permit de payer son tabac et quelques verres de vin les jours de foire à Corrèze ou à Tulle ainsi qu’une quasi-gratuité pour voyager. en chemin de fer et le droit d’être accompagné d’une personne.

Faut-il fêter la gloire des morts pour la France ou vilipender les bêtises humaines qui les ont tués ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.