sans-titre-1

Introduction

Les ONG (Organisations Non Gouvernementales) agissent au quotidien pour que les êtres humains vivent dans la dignité et puissent subvenir à leurs besoins vitaux, que l'environnement et les écosystèmes soient préservés, que nos libertés et nos droits ne soient pas bafoués, et que certains statuts sociaux ne soient pas dénigrés.

Leur action matérialise également l'essence de la devise nationale de la France, et ce quels que soient les intérêts des grands acteurs politiques et économiques.

Un combat constant pour la liberté, l'égalité, et la fraternité.

Nous pensons qu'aujourd'hui, plus que jamais, l'environnement doit être préservé car sa dégradation menace l'équilibre de la planète, notre santé, notre alimentation, notre survie et celles de nos enfants.

C'est pour ces raisons que l'avis des ONG nous semble important.

Nous nous devons d'être conscients du respect que chacun des candidats à la présidentielle accorde aux êtres humains, à leurs droits et à l'environnement.

 

 


Notre contribution

Nous sommes un petit groupe de chercheurs et de créatifs, de sensibilités politiques variées.

Lassés de voir fuser les propos abérrants de certains médias qui versent dans la propagande, fatigués que ceux qui sont censés nous donner accès à l'information multiplient les prises de position personnelles et irrationnelles, enferment les débats politiques dans des jeux superficiels sur des questions anecdotiques, et refusent d'aborder les sujets cruciaux de notre époque qui requièrent certains changements d'urgence, nous avons cherché tous les avis d'ONG et d'experts non-partisans, que nous présentons en intégralité dans cet article.

Etant donnée la charge de travail que cet inventaire représente, nous avons malheureusement dû nous restreindre à l'étude des 5 candidats qui recueillent le plus d'intentions de vote, nous nous en excusons.

Nous vous fournissons les liens vers chacune des études que nous citons, pour que vous puissiez aller consulter les avis sur les autres candidats.

Sur trois points qui nous semblaient importants (féminisme, culture et numérique), nous n'avons pas trouvé d'étude comparative d'ONG, et nous vous proposons les contributions d'association et de médias non-partisans, qui ont eu le mérite de proposer une étude comparative, même si elle ne présente pas la même rigueur que celles des ONG.

 

 


Le récapitulatif des comparatifs

 

ActionAid – CCFD-Terre solitaire – Oxfam – Secours catholique
[Justice climatique - lutte contre la pauvreté et les inégalités - souveraineté alimentaire - respect des droits humains - partage des richesses]

Mélenchon : 12 propositions évaluées comme positives sur les 15 attentes des ONG, deux attentes sans proposition concrète, une proposition évaluée comme négative (car le programme s'engage à lutter contre "le dérèglement climatique dans les pays les plus vulnérables" mais ne présente pas de montant précis pour cette aide en particulier).

Hamon : Moins précis, propose des mesures qui répondent positivement à la moitié des attentes des ONG.

Macron : Pas de propositions pour plus de la moitié des attentes des ONG, deux propositions positives, 5 propositions négatives.

Le Pen : Pas de propositions pour les deux tiers des attentes des ONG, aucune proposition positive, 5 propositions négatives. Remise en cause des droits humains universels.

FillonAucune proposition positive, 8 propositions négatives, rien sur les autres recommandations des ONG.

LIENhttps://www.oxfamfrance.org/sites/default/files/elections2017-analyse_candidats_vf.pdf

 

-- LIBERTES -- 

Amnesty international
[liberté d'expression]

Mélenchon : "Une série d'engagements qui font écho à plusieurs de nos recommandations".

Hamon : Un positionnement dans le sens des recommandations, mais sans engagements et avec des imprécisions.

Macron : Peu de propositions, pas d'engagements.

Le Pen : Peu d'engagements, des contradictions qui remètent en questions les quelques propositions. Des mesures anti-justice et à l'encontre du droit international.

Fillon : A l'encontre du droit international, contre les libertés humaines.

LIEN :
https://www.amnesty.fr/liberte-d-expression/actualites/melenchon-et-libertes
https://www.amnesty.fr/liberte-d-expression/actualites/hamon-libertes
https://www.amnesty.fr/liberte-d-expression/actualites/macron-libertes
https://www.amnesty.fr/liberte-d-expression/actualites/fillon-libertes
https://www.amnesty.fr/liberte-d-expression/actualites/lepen-libertes

 

-- NUMERIQUE -- 

Journal du Geek :
[pour cette partie, nous avons concentré notre compte-rendu sur les aspects humains]

Mélenchon : "L'un des projets les plus détaillés et fournis concernant le numérique [...] Le leader de France Insoumise est l’un des candidats qui n’a pas hésité à faire du numérique un axe central de son programme et des changements à venir. [...] Défense de la neutralité du Net, la promotion du logiciel libre, la lutte contre l’optimisation fiscale pratiquée par les géants du Web, le soutien à la création de jeux vidéo, bref un programme que ne renierait pas les défenseurs des libertés numériques."

Hamon : "Est celui qui se distingue par des mesures véritablement nouvelles, à l’instar de sa taxe robot." Beaucoup d'autres propositions intéressantes (aller voir la liste sur le lien ci-dessous).

Macron : "Parle majoritairement aux entreprises du numérique. Concernant les usages et les internautes, peu de mesures, si ce n’est la renégociation du Privacy Shield et la modernisation de l’administration."

Fillon : "Celui qui se définit comme un « vrai geek » n’en est pas pour autant un défenseur de la neutralité du Net, surtout lorsque le business l’exige."

Le Pen : "Force est de constater que son programme est relativement succinct et flou. Il n’y a pas de réelles nouveautés, certaines propositions sont déjà en œuvre ou confuses et son projet manque cruellement de mesures opérationelles. Par ailleurs, certains domaines pourtant parmi les plus importants du parti sont absents : défense (cyberattaques, etc.), administration, éducation, participation des citoyens via les outils numériques, etc."

LIENhttp://www.journaldugeek.com/tests/presidentielle-2017-programme-numerique-candidats/4/ 

-- JUSTICE --

Avocats barreau de Paris
[Un classement avec un "vainqueur"]

Mélenchon : Le programme qui répond le plus aux attentes du barreau des avocats.

Fillon : En retrait sur la question de l'accès à la justice

"Quant aux trois autres candidats, il va falloir sacrément se mettre au travail en cas d’élection. Ce que je leur reproche, c’est de ne pas aller au bout de leur logique. Ils dressent un constat souvent juste sur la situation de la Justice en France. Mais souligner les défauts d’un système ne suffit pas. S’engager sur le recrutement de magistrats, ou sur leur plan de carrière, cela relève de l’intendance.

LIENShttps://www.lesechos.fr/elections/presidentielle-2017/0211987894077-justice-jean-luc-melenchon-repond-le-mieux-aux-attentes-des-avocats-2081554.php

The conversation
[sécurité et justice]

Mélenchon : "Une réflexion beaucoup plus construite et argumentée sur la sécurité et la justice que tout ce que nous avons passé en revue. [...] [Le programme] le plus abouti, le plus cohérent, celui donnant le plus de transparence sur sa construction, se voulant le plus participatif et associant le plus de représentants de la société civile, en particulier des professionnels et des universitaires."

Hamon : Fait de la lutte contre la fraude et l’évasion fiscales « une priorité », avec des engagements concrets et détaillés.

Macron : "Sans véritable cohérence", des prises de position personnelles.

Fillon / Le Pen : "Une forte idéologisation et pas de neutralité sur les questions de sécurité et de justice". Du racisme et du "racisme de classes".

LIEN : https://theconversation.com/securite-justice-examen-critique-des-propositions-de-benoit-hamon-et-jean-luc-melenchon-75670

-- EGALITE -- 

Slate
[Articles sur l'égalité homme-femme]

Mélenchon : "Le plus profondément féministe des 5 grands candidats [...]. Un programme solide, documenté, ambitieux. [...] Un bilan en cohérence avec un discours résolument féministe"

Hamon : "Un député européen plutôt engagé pour les droits des femmes [...] Du flou sur les sanctions concernant la parité en politique"

Macron : "Un bilan maigre, voire négatif... [...] La loi Macron a conduit à étendre le travail le dimanche, qui touche très majoritairement des femmes (56%) et « tout particulièrement les jeunes femmes des quartiers populaires », selon le Haut Conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes (HCEfh), qui l’a épinglé. [...] Une vraie parité en politique. [...] Des mesures floues sans chiffrage."

Fillon : "Les mesures de Fillon vont précariser les femmes"

Le Pen : "Marine Le Pen, «féministe»? Une escroquerie!"

LIENS

http://www.slate.fr/story/142844/melenchon-femmes
http://www.slate.fr/story/142676/benoit-hamon-femmes
http://www.slate.fr/story/142610/feminisme-macron
http://www.slate.fr/story/142625/fillon-femmes
http://www.slate.fr/story/142985/marine-le-pen-femmes

Vous pouvez également consulter les interviews du site elle.fr, mais qui ne propose pas de comparatif : 
http://www.elle.fr/recherche/recherche-globale?searchText=candidats%20face%20%C3%A0%20la%20r%C3%A9daction 

-- ECOLOGIE -- 

Bloom
["protéger l’océan et les espèces marines tout en maximisant les emplois durables"]

Nous n'ajoutons que le lien vers cette étude comparative

http://www.bloomassociation.org/comparatif-programmes-presidentiels/ 

 

 Bio à la une

["1er Salon internet permanent des acteurs du Bio, consacré à la mise en relation entre ceux qui agissent et ceux qui consomment Bio"]

Nous n'ajoutons que le lien vers cette étude comparative

http://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/35644/ecologie-notes-candidats-l%27election-presentielle

 

Greenpeace
[Une description pour chaque programme, avec le classement suivant]

Mélenchon : "Jean-Luc Mélenchon a clairement enrichi ses connaissances et musclé son programme sur l'écologie. [...]. Il décline […] toute une série de mesures au service de la sobriété et l’efficacité énergétiques."

Hamon : "L’écologie semble avoir regagné du terrain au sein du parti, mais [...] il porte une partie de l’héritage laissé par le quinquennat de François Hollande. [...] Le programme d’Hamon ne décrit pas suffisamment le modèle alternatif"

Macron : "Effets d’annonce, mesurettes et engagements dans la continuité du quinquennat qui se termine : la recette d’Emmanuel Macron sur l’environnement est bien fade. Il se contente de surfer sur les vagues les plus consensuelles : un peu plus de bio, un peu plus de renouvelables, etc."

Le Pen : "Les valeurs du FN sont irréconciliable avec celles qui nous animent. [...] Marine Le Pen maintient une ligne nationaliste et excluante, incompatible avec la notion même d’écologie."

Fillon : "Alerte ! Aucune des 15 "mesures phares" du candidat des Républicains n’a un rapport avec la protection de l’environnement." Il réduit la protection de l’environnement à une variable d’ajustement. 

https://www.greenpeace.fr/election-presidentielle-ecologie-programme-candidats/

 

Nous avons essayé de contacter les initiateurs de "L'appel des solidarités", dont Nicolas Hulot et sa fondation font partie, mais le mouvement ne se veut pas partisan. La seule référence que l'on peut trouver sur internet est une interview de Nicolas Hulot où il parle du programme de Jean-Luc Mélenchon en décembre dernier.

-- ENERGIE ET RESSOURCES -- 

National Geographic
[les propositions des candidats sont listées sur le site, nous ne listerons que les points négatifs]

Mélenchon : Pas de points négatifs

Hamon : Un seul point négatif : aucune mention n’est faite sur le devenir de la chasse et de la pêche.

Macron : Reste sur les engagements de Hollande concernant le nucléaire. Conserver le diesel. Pas d’engagement sur un budget alloué à la question écologique.

Le Pen : Très peu d'engagements concernent l’environnement et la biodiversité.

Fillon : Suppression du "principe de précaution". Ne pas encadrer mais donner plus de libertés aux professionnels de la pêche. Simplifier les démarches administratives pour obtenir un permis de chasse, les procédures d’établissement des listes de nuisibles et la pratique du piégeage. Pas de chiffrage des mesures concernant la biodiversité.

LIENhttp://www.nationalgeographic.fr/environnement/2017/04/presidentielle-2017-les-candidats-lenvironnement-et-la-biodiversite 

-- SANTÉ PUBLIQUE / SECURITE ROUTIERE -- 

Analyse de sept experts indépendants, regroupant 20 questions, publiée par Le Monde et Europe1
[Les questions portent sur l'alimentation, certains agissements des industries du médicament, l'insécurité routière et l'usage de l'alcool et du tabac]

Mélenchon est le mieux noté (20/20).

Hamon obtient un 15.

Le Pen 8.

Macron 7.

Fillon 2.

LIENS
http://www.europe1.fr/politique/sante-publique-et-securite-routiere-melenchon-le-mieux-note-par-des-experts-3291278
http://www.securite-sanitaire.org/reponses2017/LeMonde11avril.pdf 

-- DEVELOPPEMENT ET SOLIDARITE INTERNATIONALE --

 Action contre la faim – CARE – Action Santé Mondiale – ONE

[Etude du projet, du chiffrage, de la place de la solidarité]

Mélenchon : "8.33 de moyenne, 10/10 sur la thématique de l'aide au développement"

Hamon : 7.33

Macron : 3.66

Fillon : 1.33

Le Pen : 0/10, hors course

http://aide-developpement-2017.org/

 

-- CULTURE --

Profession spectacle

Mélenchon : "Le programme de Jean-Luc Mélenchon est indéniablement plus étoffé que celui de ses concurrents, du fait de la longue concertation démocratique qui l’a précédé. Toutefois, la réalisation de ces innombrables promesses est soumise aux prévisions de croissance et à l’impact du programme économique… autant de sujets aujourd’hui débattus. [...] Reste que la manière démocratique avec laquelle la France Insoumise a conçu son programme, ainsi que la vision structurée développée par Jean-Luc Mélenchon témoignent d’un engagement profond en faveur de la culture."

Hamon : "Benoît Hamon fait preuve d’une véritable vision concernant les politiques culturelles, enracinée dans la doctrine traditionnelle de la gauche concernant l’éducation artistique et la défense des artistes. Reste à savoir, non seulement comment il compte appliquer ses mesures, mais également si elles sont concrètement réalisables – deux points sur lesquels il est encore bien flou. "

Macron : "Le programme d’Emmanuel Macron soulève plus de questions qu’il ne donne de réponses… Le patchwork de ses mesures est un un flou artistique complet. Faute de clarifications, sa vision paraît privilégier un désengagement de l’État dans les politiques culturelles"

Fillon : "Si certaines propositions de François Fillon sont encore floues, toutes manifestent une véritable vision de la culture, clairement marquée à droite. Elle est en effet envisagée soit comme un outil au service d’une certaine idée de l’identité nationale, soit comme un argument compétitif au service de la sacro-sainte croissance, mais jamais comme terreau de créations."

Le Pen : R.A.S.

http://www.profession-spectacle.com/la-culture-selon-jean-luc-melenchon/
http://www.profession-spectacle.com/la-culture-selon-benoit-hamon/
http://www.profession-spectacle.com/la-culture-selon-emmanuel-macron/
http://www.profession-spectacle.com/video-la-culture-selon-francois-fillon/
http://www.profession-spectacle.com/la-culture-selon-marine-le-pen/

-- ANIMAUX --

L214 - Éthique et animaux

Mélenchon : "15.7/20, Un véritable intérêt pour la prise en compte des animaux. Agit pour les animaux"

Hamon : "14.7/20, penche pour les animaux"

Le Pen : "10.9/20, penche pour les animaux"

Macron : "7.1/20, penche contre les animaux"

Fillon : "4.1/20, agit contre les animaux

LIEN : https://www.politique-animaux.fr/presidentielle-2017

 


 

Présentation des ONG, médias, experts :

Greenpeace - ONG : Depuis plus de 45 ans, Greenpeace agit selon les principes de non-violence pour protéger l’environnement, la biodiversité et promouvoir la paix.

Amnesty International - ONG : Mouvement de plus de 7 millions de personnes qui se battent chaque jour et partout dans le monde pour promouvoir et faire respecter l’ensemble des droits humains inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme (1948).

Oxfam - ONG : Association membre d'un réseau de 18 organisations de solidarité internationale qui coopèrent depuis 30 ans, dans plus de 90 pays, pour trouver des solutions durables à la pauvreté, aux injustices et aux inégalités.

ActionAid - ONG : Active depuis 40 ans sur les problématiques de solidarité internationale (sauvegarde des terres, respect des droits, amélioration des conditions de vie).

CCFD-Terre solidaire - ONG : Mobilisée contre la faim dans la monde, active depuis 50 ans. A reçu le label Grande Cause Nationale et a le statut de consultant auprès du Conseil économique et social des Nations unies.

Secours catholique - ONG : Actif depuis 70 ans, regroupe 67 000 bénévoles et près de 1000 salariés qui agissent contre la pauvreté et en faveur de la solidarité, en France et dans le monde.

Action contre la faim - ONG : Créée en 1979, Action contre la Faim (ACF) est une organisation non gouvernementale internationale qui lutte contre la faim dans le monde

Care - ONG : Fondée en 1945. L'un des plus grands réseaux d'aide humanitaire au monde, apolitique et non confessionnel, qui lutte contre la pauvreté et défend l'accès aux droits fondamentaux.

Action Santé Mondiale - ONG : Fondée en 2001. Spécialisée dans le plaidoyer sur la santé mondiale, pour renforcer le soutien politique et financier sur ces questions auprès des décideurs français et européens.

Avocats du barreau de Paris : l'ordre des avocats a lancé un appel au candidat nommé "le pacte justice"

L214 éthique et animaux - asso : Association fondée il y a 10 ans qui se bat pour l'amélioration des conditions d'élevage, de transport, de pêche et d'abattage des animaux.

National Geographic - média : Magazine consacré à la diffusion de la connaissance géographique de la Terre

Profession spectacle - média : journal des métiers du spectacle et de la culture

Groupe de sept experts spécialistes de la santé publique : Gérard Dubois, professeur de santé publique ; Irène Frachon, pneumologue ; Claude Got, professeur honoraire de médecine ; Serge Hercberg, professeur de nutrition ; Catherine Hill, épidémiologiste ; Albert Hirsch, professeur honoraire de médecine ; et Chantal Perrichon, présidente de la Ligue contre la violence routière

The ConversationThe Conversation France est un média en ligne d'information et d'analyse de l'actualité indépendant, qui publie des articles grand public écrits par les chercheurs et les universitaires.

Journal du Geek : site web indépendant, fondé par un blogueur en 2004, qui traite de toutes les questions du numérique et qui compte aujourd'hui 200.000 visites quotidiennes

Slate : Entreprise indépendante contrôlée par ses fondateurs, qui a pour ambition de devenir l'un des principaux lieux en France d'analyses et de débats dans les domaines politiques, économiques, sociaux, technologiques et culturels. 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.