GERARD BLIGNY

Retraité de l'Enseignement

Son blog
4 abonnés Le blog de GERARD BLIGNY
  • 14 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 1 contact
Voir tous
  • Le combat de la Nation Kurde est aussi notre combat.

    Par
    Dans une région du monde ravagée par la guerre civile et la barbarie du régime syrien ou de l’État islamique, la création du Rojava (Kurdistan), État multiconfessionnel, laïque, démocratique, féministe et écologiste est révolutionnaire. Au sens propre du mot. Quelques éléments d'analyse.
  • Refonder l'Unité Populaire à Gauche : le passé a de l'avenir

    Par
    Après le trou d'air de l'effondrement soviétique, les nouveaux philosophes déclarés "post-communistes" s'en sont donné à coeur joie. La France Insoumise de Mélenchon a fondé ses bases théoriques sur une volonté d'ignorer l'histoire, favorisant en cela la pérennité du Capitalisme auquel a été substitué un discours contre le "Libéralisme".
  • ENVIRONNEMENT ET POLLUTIONS : les nouveaux gourous de l'apocalypse.

    Par
    Un emblème pour la jeunesse ou nouvelle Jeanne d'Arc, pur produit de com' ? Sur fond de "collapsologie", la jeune suédoise Greta Thunberg se sera exprimée devant la représentation nationale en France sur l'urgence climatique. A 16 ans, la jeune suédoise bénéficie d'un engouement médiatique qui interroge.
  • MACRON ACTE II : les reculs de la démocratie, c'est aussi sur le plan social.

    Par
    L'échec du mouvement des "Gilets Jaunes", qualifié d'insurrectionnel par certains, nous rappelle, non sans cruauté et désillusion, que la construction d'un rapport des forces face aux mesures scélérates de ce Gouvernement, c'est dans les Entreprises, sur les lieux de Travail, par l'action collective et solidaire où les organisations syndicales trouvent leur raison d'être.
  • LA FRANCE INSOUMISE SAISON 1.... OU LE PASSÉ D'UNE ILLUSION.

    Par
    Démocratie ou justesse de la ligne et de la pratique politiques... au regard de l'objectif assigné ? La « démocratie » dans une formation politique est-elle utile ? Si oui, utile à quoi ? La « ligne politique » et ses atermoiements, la valse hésitation entre un format PS-bis et un Rassemblement qui rassemble, c’est cela qui a pulvérisé l’électorat présidentiel.