UN INVISIBLE DE LA REPUBLIQUE

Même si elle paraît incroyable, l'histoire est vraie. Les faits se sont déroulés le 31 mai 2020, dans un espace public, devant la salle de spectacle "bleu pluriel" à Trégueux, près de Saint-Brieuc, dans les Côtes d'Armor. Tous les détails rapportés ci-dessous sont exacts, seul le prénom du "héros" a été modifié. Personne ou presque n'en a parlé. Pourquoi?

C’était il y a un an. Le récit promettait d’attirer l’attention, tout à la fois, faire pleurer dans les chaumières et faire réfléchir. La chute en était dramatique. L’événement était exceptionnellement rare, suffisamment même pour être de portée nationale. Sa charge symbolique manifeste. Sa lecture pouvait être psychologique, sociologique, politique même ! Le héros, qui portait un nom hollywoodien avait choisi un lieu public, manié les effets spéciaux, on pourrait même dire qu’il avait voulu le spectacle. Presque de la pyrotechnie! C’est sûr il avait posé un acte lourd de sens.

Mais les témoins directs ou indirects ont presque tous détourné le regard. Certes il y a eu cette dame, anonyme, qui s’est précipitée pour « aider », cette mère qui a toqué aux portes des rédactions locales pour « qu’on en parle », ces journalistes qui ont réussi à faire paraître quelques lignes de « faits divers », ce responsable d’asso qui a fait allusion, dans son « discours », au sens de l’évènement.

A part ces quelques clapotis à la surface morose du déconfinement 2020 numéro1, RIEN ! Kurt, jeune homme handicapé moteur, cultivé, attachant, énervant aussi, cinéphile, punk sur les bords, etc, etc. s’est donc rendu en fauteuil roulant au centre de la petite ville où il vivait, seul, confiné depuis six semaines. Il s’est aspergé de gel hydroalcoolique et s’est immolé par le feu... pour RIEN ? Ainsi en ont décidé les Médias nationaux dont beaucoup ont été alertés. La question est pourquoi ?

La réponse pourrait être... parce qu’il s’agit d’une personne handicapée.

Article 1 publié dans la presse locale

Article 2 publié dans la presse locale

`

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.