A L'ATTENTION DE L'ANCIENNE GENERATION, QUI VA VOTER MACRON

Fillon est cramé et trop intégriste, Hamon ne représente pas ce changement dont vous êtes certains que la France a bien besoin... Bref, vous allez voter Macron.

Il vous semble qu'il n'a pas dit de trop grosse bêtises.
Lui il est jeune, il apportera un "nouveau souffle" sur la politique et sur la France. Il n'a pas de casserole (ou presque?), il présente bien, propre sur lui, inspire confiance.
Et puis, il incarne la jeunesse, la réussite et le changement... Et aussi, il n'annonce pas de changement radicaux. C'est rassurant ça, et il sait bien qu'à votre âge, on aime les profils rassurants.

MELENCHON je n'en parle pas, vous n'avez jamais pris la peine d'y penser:
"Le communisme, c'est dangereux et ça ne marche pas, vous avez bien vu l'URSS !!"
TF1 et l'oncle Sam l'ont assez répété.

Et avec ça, vous serez fier de dire "on a fait barrage à l’extrême droite" ... Beau projet !

Vous n'allez pas prendre le temps d'y réfléchir plus; manquerai plus que ça ! Une vague intuition suffit ! Ça se saurait sinon: on aurait que de mauvais présidents depuis longtemps !

Comme on est en plein papy-boom, vous êtes les plus nombreux, et vous allez réussir: FAIRE ELIRE MACRON.

POURTANT

Macron même si c'est le "jeune" et le "sourire confiant" d'aujourd'hui, c'est en fait, la continuité et l'amplification des errances du passé.

Les politiques libérales et conservatrices qu'il incarne (lui et l'entourage qu'il se créé en ce moment) seront misent en place avec des *vrais changements*:
Ah vous aurez des taxi uber, des bus pas cher, des trains pas cher ... bon la SNCF sera dégommée au passage, mais bof... ces instituions lourdes, qui abritent des profiteurs et qui appartiennent au passé ... après tout, bon débarras ?!? le transport, c'est un marché, pas un service publique ! Circulez !

En libéralisant un peu plus, de nouvelles opportunités vont voir le jour, dont seuls les grand groupes ou les nantis pourront profiter. Sauf a précariser (et escroquer) tout une profession comme le montre l'exemple de la profession taxi.

De manière générale, le service publique va continuer à se déliter au profit du privé... "Business is business" dira le banquier !

Vous aurez aussi une grande liberté d'entreprendre, et des petits patrons tellement étranglés par des systèmes hyper précarisant qu'ils afficheront des tarifs très très compréhensifs.

Un chômage qui baissera sensiblement et des travailleurs hyper-précarisés comme en Angleterre ou aux US.
Un droit du travail qu'il a déjà rogné largement (à la manœuvre en coulisse sur la loi El Komri) et qu'il va continuer à effriter puisque de toutes façons les jeunes seront trop occupés à bosser pour remplir le frigo ... Et que vous, vous n'avez plus de problème avec ça.
Et puis, ça vous semble pas très concret: pendant l'essentiel de votre vie active, vous avez eu du boulot, votre pouvoir d'achat n'a fait qu'augmenter, vous étiez bien couvert socialement etc ...

La fin de l'énergie pas cher, la fraude fiscale massive, les délocalisations et les ravages écologiques ont eu raison de cette "belle époque" dont vous avez pu profiter.

Aujourd'hui, si la direction n'est pas prise vers plus de partage de richesse et de solidarité, inexorablement, les pauvres seront plus pauvres, les riches plus riches. Et c'est certainement pas un énarque banquier d'affaires et qui va nous aider à stopper ça !

Le prix de l'électricité va baisser car il relancera la "puissance nucléaire Française" et on oubliera là encore de parler du coût écologique de la filière et du démantèlement des centrales ... (Qui sortira du placard un jour ou l'autre ... Mais rassurez-vous, vos enfants s'en occuperont!)

Il fera semblant de "relever les défis écologiques" comme l'ont fait ses prédécesseurs, sans vrai changement de société. Mais bon vous l'écologie... Vous découvrez le problème et vous n'aimez pas trop quand les jeunes (cons) vous font chier avec. Dans le monde dans lequel vous avez grandi: "L'écologie c'est pas un programme politique."

Des affaires judiciaires qui vont continuer à jalonner les parcours des politiques...
Alors même que des avancées politiques majeures n'attendent que d'être mises en place, notamment sur la transparence, la parité, la représentativité de la vie politique française tout ça restera dans les cartons, encore et toujours.
Mais bon, quoi vous avez élu un énarque, il est issu du système, il ne va quand même pas le transformer ... et puis tout ses amis lui en voudraient d'ailleurs...

Faute d'un nouvel espoir et d'un nouvel élan républicain, la gronde sociale va perdurer et s'amplifier, et les dérives sécuritaires vont perdurer, sous couvert de "maintenir l'ordre et la sécurité", on aura encore des hébergeurs de migrants et des écolos en garde à vu, ou tabassés dans la manif, sans parler des actes de barbarie dont les forces de police ont usés ces derniers temps.

EN SOMME
Par votre manque de lucidité et votre paresse intellectuelle, vous allez priver la jeunesse française de la transition économique-écologique-politique dont elle a besoin.

La France a besoin de retrouver les valeurs de solidarité, de partage, d'écologie ... De ré-inventer une société plus juste... de retrouver de la transparence et un peu d'espoir dans la politique.

Elle n'a pas besoin d'un "travailler plus pour gagner plus".

Ce n'est pas aider la jeunesse que d'aller vers une politique plus libérale ... C'est plutôt lui tirer une balle dans le pied.
Ce n'est pas aider la jeunesse -ni la planète- que de continuer à laisser pour plus tard les défis écologiques qui finiront pour s'imposer à nous (et plus on attend, plus ce sera violent!).
Ce n'est pas aider votre pays et la politique Française que d'élire un candidat qui maintiendra notre "système".

Ou peut être allez-vous trouver la réciproque aux quelques vers de Brassens, "le temps ne fait rien à l'affaire... "

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.