JE VOUS EMMERDE

C'est ce que doivent penser aujourd'hui les détenteurs de Whirlpool après les révélations des paradise paper qui montrent au grand jour un système généralisé d'enfumage fiscal...

En effet, pour sa défense le groupe répond ainsi:
"Nous avons la responsabilité envers nos actionnaires de gérer au mieux notre activité et de fournir un retour sur leurs investissements."

Pas un mot pour les salariés, pas un mot aux consommateurs : ils ne s'adressent qu'aux actionnaires.

Tout ce qui leur importe c'est de rassurer les actionnaires... Tellement persuadés qu'ils ne risquent rien...

Ces millions d'€ qu'ils nous volent, ce sont nos infirmières qui partent en burn-out, nos écoles qui se délabre, nos contrats aidés qui sont annulés, nos couvertures chômages qui sautent, nos prisons qui sont sur-peuplées, les postes de fonctionnaires qu'on supprime, les places en crèches qui disparaissent, la sélection à l'entrée à la FAC...

Comme le dit Franck Lepages: il faut "recréer du rapport de force": s'organiser pour que notre avis compte: ON NE DOIT PLUS ACCEPTER CA !

(Désolé pour l'accroche un peu "putaclik", mais si vous lisez jusque là, c'est que ça valait le coup ;-) )

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.