Referendum j'aimerai en rire

Bac +10 à la retraite, c'est le niveau demandé et le temps qu'il faut pour dire que tu veux un referendum sur la privatisation d'ADP. mon expérience avant la crise de nerfs.

Quelle chance, enfin je peux exprimer un truc qui va peut être nous envoyer mes concitoyens et moi aux urnes, pour que je donne mon avis sur 1 truc, un truc précis, bien carré. Le REP pour ADP . C'est le 1er jour, l'ouverture; Comme pour un chasseur la chasse je fonce, avec la joie d'être dans les 1ers. Je saute sur les infos que je trouve, je me connecte au site, et tout content avant même d'aller plus loin j’envoie un mail à mes très nombreux copains, et d'autres contacts, afin qu'ils aillent sur le site dont je leur fournis le lien.

Et je m'y remet, et là, je me retrouve devant des mots des phrases, des expressions alambiquées qui sèment le doute sur ce sur quoi je m'exprime. S'agit il bien de demander que se tienne un referendum, sur la privatisation ou non d' ADP,  ou bien le contraire, un vote contre le vote en quelque sorte. Je n'y comprend rien, j'y reviens à 5 fois, après avoir consultés d'autres sites d'autres infos; les journaux sont truffés de référence mais pas un n'explique comment s'y prendre et n’avertit sur le langage totalement trompeur du site.

Évidement quand je me décide à m'inscrire et cocher les cases voulues le site bugue, les lettres du Capcha ne sont pas reconnues, bref, j'arrive au bout de 2 heures à faire 1 réclamation, faute de mieux. Mais je n'abandonne pas et je m'y remet et là en 1 quart d'heure j'arrive à confirmer ma demande.

2H1/4 pour ça.

Je prend conscience soudain que j'ai envoyé l'info à une centaine de personnes et que les moqueries voire les demandes d'explications vont pleuvoir. Mes potes n'aiment pas perdre leur temps.

Du coup je leur redonne les infos en les rassurants sur là où j'ai longuement douté. Et bien sur les 1ers mails arrivent. "y'a pas le bon code postal" "y'm refuse de m'inscrire"...

Puis je retourne sur le site coté "les signataires" je vais voir quels autres ont déjà signé. Rien. aucun nom. Je comprend tardivement qu'il faudra quelques jours/1 semaine pour que les 1ers apparaissent. Je désespère. je me dis que même si je ne suis pas doué, ce truc est déconcertant, dur à comprendre, difficile d'y accéder.

Enfin, cette semaine, le soufflé est reposé, je décide à l'aide du récépissé d'aller voir si ma signature est bien enregistrée...rebelotte, le Capcha déconne, 20 mn et des dizaines de tententives plus tard: ouf j'y suis.

Du coup, vengeance, mes parents sont d'accord mais trop vieux pour le faire, alors oui , je me connecte en leur nom et je revalide 2 signatures. Quitte à perdre mon temps. Autant que ça serve.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.