Gil Thomas

Expressionniste digital

Somewhere dans la nuit aurorigène

Son blog
5 abonnés Quantiques de l'imaginaire
Voir tous
  • L'histoire qui ne voulait pas se raconter

    Par
    La lettre que vous lirez ici est la perle des archives de mon cabinet. Aucune autre nouvelle de son auteur subitement disparu ne m'est jamais plus parvenue depuis. L'exercice de ma très libérale profession ne m'obligeant en rien à quelconque secret, j'ai décidé de porter à votre connaissance ce curieux document qui pourrait être précieux au regard de la science.
  • Oh mon Lieu !

    Par
    C'est un lieu qui n'existe pas ! Car c'est un de ces lieux qui ne se compose que dans ce que l'on attend de le vivre infiniment.
  • Le nuée de poussière et la soleil inca

    Par
    Où le titre en chapeau est un essai d'« écriture enrichie », comme effort d'exprimer l'irréductible nécessité d'exhausser ce qui fait immanquablement défaut à tout autre, et qui ne se complairait donc pas dans des oppositions d'un genre identitaire mais tenterait plutôt d'en composer les fâcheuses tendances. Ceci dit ce n'est pas véritablement notre sujet ici.
  • Avant que les oiseaux tombent du ciel (2/?)

    Par
    ... Ne voulant pas compromettre mon sort, j'abandonnais l’œil de la caméra à d'autres mains pour me fondre entre les ombres du décor. » Le rêveur s'arrêta un moment de raconter son rêve et se leva pour aller contempler les oiseaux impuissants derrière la fenêtre. Sans se retourner il murmura alors : « Le rêve du monde devra être raisonnable demain ». Puis il reprit le cours de son récit.
  • Rêve - Respirer dans l'eau

    Par
    J'avais soudain envie de respirer dans ce monde aquatique où rien d'autre n'avait lieu que des rayons d'or bleu. C'est que mon rêve baignait dans l'azur d'un lagon, comme les baleines le font dans ces îles lovées au milieu de l'océan.