Le Coq et ses Gentils Poulets

Une Fable sur la dangerosité du mouton frappé de jaunisse...

Au royaume du paon, dont nous avons parlé,

Notre ministre coq de la Sécurité chargé,

Un jour apostrophé par un rare animal

D'espèce menacée parce qu'il voit normal,

De dire vérité, au moment d'informer…

Qui ainsi demanda, quelques explications

Sur violence à moutons, directement liées

À l'ordre maintenu par poulets en mission.

Volatile rompu, aux questions qui dérangent

D'un ton très assuré lui donna donc le change.

Il affirma qu'il fut, tant d'ovins prédateurs,

S'attaquant à l'armée de forme injustifiée,

Soulignant le danger qu'est mouton enragé,

Obligeant ses poulets à être francs-tireurs…

Il n'est point assez clair, qu'il dût le dire encore

Qu'on abat un mouton devenu carnivore

Qu'en attendant qu'il fuie, pour tirer dans son dos,

Ou qu'il soit à genoux pour viser son museau…

 

Si l'investigateur, fut d'une espèce rare,

Il semble très banal et presque être une tare,

Qui affecte tous ceux chargés de gouvernance,

Dans manière qu'ils ont à nier l'évidence,

Pour mentir sans vergogne avec autant d'aisance,

Sorte de génétique, expliquant leurs errances.

 

Fin

 

(c) 2019 Gilles LesJaunes - Tous droits réservés

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.