Lidl retire les croix sur ses emballages "pour respecter la diversité"

Le géant allemand du supermarché Lidl a été surpris en train de présenter sur certains produits des photographies aux croix effacées des dômes de l'iconique église de l'Anastasis à Santorin, en Grèce.

Lidl/Wiki Commons Lidl/Wiki Commons

Des images de l'église de renommée mondiale ont été utilisées pour l'emballage de son yaourt à la grecque Eridanous - un label maison qui comprend également une gamme de fromages feta, moussaka et pistaches, selon RTL Info, qui a reçu mardi soir un message scandalisé d'un auditeur. "Je vous laisse voir les photos", ajoutait-t-il.

Un petit détail a indigné cette personne. Sur tous ces emballages de produits, comme il le montrait par une seconde image où il a entouré tous les toits, les croix ont disparu. Elles ont été gommées.

Un porte-parole du détaillant à bas prix - qui possède des centaines de magasins dans toute l'Europe et au Royaume-Uni - a justifié les modifications de style soviétique en disant: "Nous évitons d'utiliser des symboles religieux parce que nous ne voulons pas exclure les croyances religieuses.

Ils ont ajouté: "Nous sommes une entreprise qui respecte la diversité et c'est ce qui explique le design de cet emballage."

Des images de minarets pourtant visibles

La raison pour laquelle le supermarché croit que l'effacement de l'iconographie chrétienne des édifices religieux chrétiens est " respecter la diversité " n'est pas claire, et sa déclaration selon laquelle " nous évitons d'utiliser des symboles religieux parce que nous ne voulons pas exclure les croyances religieuses " ne semble pas tout à fait exacte.

Le site Breitbart, qui a consacré un article à cette affaire, a remarqué de son côté qu'une recherche en ligne dans les gammes de produits de Lidl montrait que cette entreprise proposait pourtant un certain nombre d'articles certifiés halal - c'est-à-dire autorisés aux musulmans de manger. Certains de ces produits arborent des logos représentant des minarets ou des bâtiments dotés de minarets.

 

Source : GrandFacho.com

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.