Saakachvili a « disparu » de son hôtel

Trois jours après son retour sensationnel sur territoire ukrainien, Mikheïl Saakachvili semble libre comme l’air. Les médias ukrainiens rapportent d’ailleurs que le politicien a quitté en catimini durant la nuit, pour une destination inconnue, son hôtel de Lviv.

L'ancien président géorgien a fait une apparition remarquée aujourd'hui au Salon du livre de Lviv. L'ancien président géorgien a fait une apparition remarquée aujourd'hui au Salon du livre de Lviv.

Hier soir, écrit Gazeta.ua, le hall de l’hôtel Leopolis dans lequel Mikheïl Saakachvili louait une chambre depuis son passage de la frontière dimanche était bondé. Il y avait là des gardes de l’ancien gouverneur de la région d’Odessa et de ses « associés ».

Pendant la nuit, un minibus du bataillon de miliciens « Donbass » suivi de plusieurs voitures se serait présenté devant l’hôtel. Puis le politicien, entouré de plusieurs gardes, serait sorti de l’hôtel avant d’embarquer dans l’un des véhicules.

La destination précise qu’aurait prise Saakachvili est inconnue. Selon le site d’information TSN, Saakachvili aurait lui-même déclaré loger désormais dans une maison privée, toujours à Lviv, mise à sa disposition par ses partisans.

En journée, le « disparu » Mikheïl Saakachvili a néanmoins été aperçu au Salon du livre de Lviv (Forum des éditeurs), où il a fait une apparition aussi brève que remarquée en compagnie du maire de la ville Andri Sadovy.

Selon l’information du site dyvys.info , Mikheil Saakachvili a acheté des livres: «Quelque chose comme de l’amour» de Zoya Kazanzhy, «Les écritures soignées de l'archiduc Wilhelm» de Natalia Snyadyanko et «Le pays des égarés ou les petits contes de fée horrifiants» d’Ekateryna Kalytko.

Mikheïl Saakachvili avait annoncé sur les réseaux sociaux son intention d’aller, ces prochains jours, à la rencontre de ses sympathisants dans plusieurs villes de l’ouest de l’Ukraine. Un message posté sur son compte Facebook, rapporté les médias, donnait le politicien, ce soir, dans la ville de Tchernivtsi, distante d’environ 200 kilomètres au sud-est de Lviv.

 

Source : GrandFacho.com

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.