Navalny condamné à 30 jours de prison et plus de 1500 de ses partisans interpellés

La police attendait l'opposant numéro un au Kremlin au bas de son immeuble. Alexeï Navalny, a été condamné à 30 jours de détention lundi soir, épilogue d’une journée de mobilisation de ses partisans marquée par plus de 1.500 arrestations dans toute la Russie.

Alexeï Navalny. Archive. Alexeï Navalny. Archive.

L’opposant numéro un au Kremlin, Alexeï Navalny, a été condamné à 30 jours de détention lundi soir, épilogue d’une journée de mobilisation de ses partisans marquée par plus de 1.500 arrestations dans toute la Russie.

Le blogueur anticorruption de 41 ans a été reconnu coupable par un tribunal de Moscou d’avoir appelé à des manifestations non autorisées qui ont mis dans la rue des milliers de Russes, souvent très jeunes, dans des nombreuses villes allant de Vladivostok, dans l’Extrême-orient, à l’enclave de Kaliningrad sur la mer Baltique.

Alexeï Navalny a été interpellé en matinée alors qu’il devait se rendre à une manifestation anticorruption dans le centre de Moscou, non autorisée par les autorités, a annoncé sa femme sur Twitter.

« Salut, c’est Ioulia Navalnaïa. (…) Alexeï a été interpellé à l’entrée de l’immeuble. Il a demandé de vous transmettre que nos projets n’ont pas changé: Tverskaïa« , la rue du centre de la capitale où le rassemblement est prévu, indique un message posté sur le compte officiel de l’opposant.

© Twitter/Alexeï Navalny © Twitter/Alexeï Navalny

Quelques minutes après ce premier tweet une photo montrant l’interpellation de l’opposant au bas de son immeuble était postée du compte officiel d’Alexeï Navalny.

© Twitter/Alexeï Navalny © Twitter/Alexeï Navalny

Vague d'arrestations 

L’ONG spécialisée OVD-Info a indiqué à l’AFP avoir compté 823 interpellations à Moscou et au moins 600 à Saint-Pétersbourg (nord-ouest), précisant qu’il s’agissait de données encore très préliminaires. Elle avait auparavant fait état de multiples arrestations dans des villes de province, de Vladivostok (Extrême-Orient) à l’enclave de Kaliningrad (Baltique) en passant par Norilsk (Grand Nord) et Sotchi (Sud), a-t-elle indiqué sur Twitter.

Au centre ville de Moscou participants aux festivités et partisans de Navalny défilent sous l’oeil attentif des forces de l’ordre. © Facebook / Ekaterina Boytsova Au centre ville de Moscou participants aux festivités et partisans de Navalny défilent sous l’oeil attentif des forces de l’ordre. © Facebook / Ekaterina Boytsova
 

Alexeï Navalny avait annoncé que des manifestations allaient être organisées le 12 juin, « Jour de la Russie », dans 212 villes à travers le pays, que les autorités accordent leur autorisation ou pas, « les citoyens ayant le droit de manifester le jour de la fête nationale ».

 

Source : GrandFacho.com

Lien vers l'article : http://grandfacho.com/russie-navalny-condamne-a-30-jours-de-prison-et-plus-de-1500-de-ses-partisans-interpelles/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.