Jeff Herman, l'avocat des victimes de Weinstein, accusé de viol

L'avocat américain, défenseur des victimes de Weinstein, pourrait lui-même être pris dans la tourmente alors qu'il fait face à une accusation de viol.

Jeff Herman Jeff Herman
Jeff Herman est un célèbre avocat américain spécialisé dans la défense des victimes d'abus sexuels. Il représente notamment les actrices Kadian Noble et Dominique Huett face au tristement célèbre Harvey Weinstein. Mais voilà le redresseur de torts rattrapé par son passé.

En 1998, alors qu'il avait 39 ans, il a fait l'objet d'une plainte de la part d'une réceptionniste de son cabinet d'avocats, alors âgée de 19 ans, qui l'a accusé de viol. Un dossier de 58 pages documentant cet épisode a effectivement été retrouvé dans les archives de la police de Floride et publié par le journal The Hollywood Reporter. La police recommandait alors de poursuivre le prévenu, mais le procureur n'avait pas donné suite.

Ironie du sort, c'est justement vers 1998 que Jeff Herman, qui s'occupait jusque-là principalement de litiges commerciaux, a commencé à s'intéresser aux abus sexuels, un secteur d'activité dans lequel il a brillamment réussi. Le site internet de son cabinet dresse d'ailleurs un inventaire à la Prévert des lieux propices aux abus sexuels: écoles, hôpitaux, cours de catéchisme, asiles psychiatriques, bateaux de croisière, camps de scouts, etc.

C'est dans un cadre moins original que se sont déroulés les faits: le domicile de Jeff Herman près de Miami. En plus de ceux de New York, le cabinet possède en effet des bureaux en Floride. La déposition, publiée en ligne par  The Hollywood Reporter, détaille par le menu l’effrayante scène du viol. La version des faits de l'avocat figure également dans le dossier. Il ne conteste pas les faits, mais prétend que la jeune réceptionniste était consentante.

Faute de preuves suffisantes, le procureur Dennis Nicewander n'a à l'époque pas donné suite à la plainte, contrairement à la recommandation de la police. "Les cas dans lesquels nous croyons les victimes mais nous ne pouvons entamer des poursuites sont fréquents", confirmait-il froidement.

Interviewé par le journal à propos de ce chapitre embarrassant de son passé, Jeff Herman n'a pas pu s'empêcher de laisser échapper un "oh merde" très étouffé. Dans le climat actuel, une accusation de harcèlement sexuel, voire de viol, même quand elle se révèle sans fondement, a tôt fait de ruiner une carrière, à plus forte raison dans le monde des médias et du cinéma.

Dans de nombreux cas, les attaques de Jeff Herman, qui auraient également des problèmes financiers et de nombreuses dettes, relevaient de la pure calomnie, telles celles visant le banquier Jeffrey Epstein, le rabbin Joel Kolko ou le prêtre catholique Alvaro Guichard, tous innocentés. 

Paradoxalement, le fait d'avoir lui-même été accusé de viol n'a pas empêché Jeff Herman de faire une brillante carrière dans l'accusation des autres, pour le moment.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.