L'espoir aux temps du Coronavirus (?)

L'espoir aux temps du Coronavirus (?)

Ceci est un interlude. Je suis à la recherche d'un titre pour la prochaine série d'articles à venir, qui seront un peu plus élaborés que les précédents.

Depuis le 11 mai, je me sens dans une attente démesurée, comme si j'étais dans une écluse (coupée en deux).

Trois semaines après, le déconfinement s'organise tacitement. J'ai la « légère impression » que le Covid-19 ne circule plus, à croire l'ambiance estivale qui s'est installée à cause du (ou "grâce au" pour les amateurs de la chaleur) réchauffement climatique.

Face à cette crise sanitaire, le questionnement est au rendez-vous. Ce texte je l'écris avec le but de faire un point après la série d'articles que j'ai écrit dans « un long (et presque infini) week-end », qui a duré 59 jours, pendant la quarantaine en France. (Articles écrits à chaud et dans la foulée, sans corrections).

Mais avant de parler des choses sérieuses, voici une petite chanson que j'adore !

♫ ♪ One day baby, we'll be old
♪ ♫ Oh baby, we'll be old
♫ ♪ And think of all the stories that we could have told

(...)  >>> POURSUIVRE LA LECTURE <<<

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.