La pétition des anti musulmans

Ils signent une lettre ouverte dans laquelle ils s’en prennent à Jacinda Ardern, la Première ministre de Nouvelle Zélande, en se disant et je cite « perplexes devant vos réactions à ce drame. »

 © https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacinda_Ardern © https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacinda_Ardern

« Voici un leader qui répand l’amour en Nouvelle-Zélande. La première ministre Jacinda Ardern, c’est ce dont le monde a besoin » avait twitté le « King Center » dédié à la mémoire de Martin Luther King.

Jacinda Ardern qui avait dit après les drame qui a frappé les citoyens musulmans de Christchurch « Ils ont choisi de faire de la Nouvelle-Zélande leur pays, et c'est leur pays. Ils sont nous. La personne qui a commis cette violence contre nous ne l'est pas ».

Et certains, dont de nombreux français, n’ont vu que le voile dont elle a couvert sa tête, en signe de respect pour le deuil de ses compatriotes, un bout de tissu qui n’a que l’importance qu’on lui donne, aucun si on veut, plus si on veut, quelle importance. Et ils lui envoient une lettre ouverte… Signée...

En Iran et ailleurs des femmes sont prêtes à mourir pour pouvoir se promener sans leur voile. Bien sûr qu’il faut les soutenir.

Ici en France  certaines le portent pour montrer qu’elles sont fières d’être musulmanes… Latifa Ibn Ziaten aussi, porte un foulard et alors ?   Pour d’autres, jeunes, le foulard est devenu un signe de ralliement à un groupe, pour dire qu’elles existent, qu’elles sont allées à l’école de la République et qu’elles ont appris qu’elles sont libres et égales aux autres. Le drapeau de leur émancipation, mais oui.

Et chaque fois que des gens se dressent contre ce bout de tissu en lui donnant plus de valeur qu’il n’a, ils font preuve de manque d’ouverture, voire d’intégrisme. Le beau foulard que Jacinda Ardern a posé sur sa tête pour aller voir les familles en deuil n’est peut-être qu’un prétexte pour eux. Peut-être que ce qui les a vraiment choqués, c’est que la première ministre néo-zélandaise considère ses compatriotes musulmans comme des égaux ? Si c’est cela, alors c’est grave. Très grave.

Chaque femme et chaque homme, ici et partout, devrait pouvoir s’habiller comme elle ou il le veut. La liberté c’est ça et rien d'autre.

 

"anti musulman" ? Ben oui. Merci Charlie

anti-musulman

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.