« Gaulliste social »

"Je suis un gaulliste social. Mes valeurs, c'est la responsabilité, la laïcité, l'autorité : ce sont celles de la République". Jean Castex, Premier ministre

libertegalitefraternite-rv

C’est quoi un gaulliste ? Un homme qui se réfère au passé. Et un gaulliste social ?

On nous dit que le nouveau Premier ministre est un homme intelligent, travailleur, affable et souriant… Il a travaillé pour Sarkozy, pas longtemps et aussi pour Hollande… Les Hauts fonctionnaires font ce qu’on leur demande.

Je ne regarde jamais la chaîne télévisée sur laquelle il a choisi de se présenter hier soir, mais j’ai vu cet extrait qui en dit de lui.… Il a déclaré et je cite :

« Je suis aujourd’hui Premier ministre. Donc un personnage politique. National. Si je parle aux Français dans ce qui me définit le mieux, je dirais que je suis un gaulliste social. J’entendais, « la droite, la gauche etc.  Bon. » Je suis un gaulliste social. Mes valeurs c’est quoi ? Peut-être la responsabilité. C’est-à-dire, dire qu’on ne peut pas tout attendre de l’Etat. La société n’est pas systématiquement responsable de ce qui va mal. Chacune et chacun d’entre nous peut agir pour son pays. Mes valeurs c’est la laïcité, la laÏcité (2X) et je ne peux pas admettre certains comportements certaines déviances, certains replis sur soi, certains communautarismes. Mes valeurs c’est l’autorité, gardienne des libertés fondamentales, mes valeurs comme je pense celles de millions de gens, ce sont les valeurs de la République. »

Oui Monsieur vous êtes Premier ministre parce que M Macron vous a choisi. A moins que ce ne soit son épouse qui l’ai fait. Elle a vécu pendant quelques années à 7 ou 8 km à vol d’oiseau de l’endroit où vous avez résidé vous-même pendant quelques temps, la belle campagne résidentielle de l’élite strasbourgeoise, dans le Kochersberg, en Alsace… M Kohler connaît bien aussi ces villages chics au nom quasi imprononçables, je n’en doute pas. L’occasion de rappeler que ce qui est bon en matière d’environnement pour l’élite l’est aussi pour le peuple. Merci en passant, à Jeanne Barseghian qui prendra ses fonctions de maire de Strasbourg à 18h aujourd’hui… On l’a bien compris, vous ne ferez aucune ombre au président. Il sera seul maître à bord. Reste à savoir qui sont les ministres qu’ils choisiront, avec ou sans vous.

Moi Monsieur le Premier ministre, mes valeurs sont encore et pour toujours la Liberté, l’Egalité et la Fraternité. Je ne sais pas qui vous visiez quand vous avez insisté sur la « laïcité », moi voyez-vous j’aurais aimé que vous nous donniez votre avis sur le racisme, comme l’a fait récemment et très clairement le ministre de l’Intérieur -au fait il devient quoi ce ministre ? Et sa consoeur Sibeth Ndiaye, si moquée par tous les racistes, et si fidèle à votre président, est en quelque sorte le symbole vivant de ce qui est ma priorité à défendre, le visage multiculturel de la France. Nous sommes tous égaux. Le racisme des identitaires et de l'extrême droite, comme celui des neocons (de droite comme de gauche) me met en colère. Ils combattent ceux qui n’ont pas à leurs yeux haineux, ni la bonne couleur ni la bonne religion.

Ma religion à moi c’est la fraternité et ma politique la liberté. Deux belles valeurs de la République et de la gauche dont je me réclame et qui ne sont rien ou si peu, sans l’Egalité.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.