Le racisme est une grande violence

Quand des policiers sont racistes, cette violence devient extrême. Que fait la Justice ? Que fait le Gouvernement ? Que dit le Président ?

On découvre chaque jour plus d’indignités policières. On pourrait passer son chemin sans voir. On pourrait, mais non on ne peut pas. Les témoignages affluent sur Twitter notamment. Des videos, en masse. Les gens osent enfin. Grâce au récent meurtre de M Loyd vu en direct. Merci Internet et les réseaux sociaux qui véhiculent le meilleur et aussi le pire. Cf le témoignage d’Alex (sur Mediapart et ARTE) et aussi ce groupe de 8000 policiers qui se lâchent sur un groupe FB. 5, 8 ou 11 policiers par ci ou par là, et 8000 d’un coup.

Qu’en pensent le président et le ministre de l’Intérieur ?

Le racisme est une réalité en France.

Le Blanc est raciste. On lui a dit depuis la nuit des temps qu’il vaut mieux et plus que les autres. Toute notre Histoire parle de ça, depuis des centaines d’années. C’est gravé au plus profond.

Le Blanc, « courageux et conquérant » a colonisé ce qu’il appelait « les sauvages ».

Dans son sillage, le Blanc « gentil » a converti -de force- à ses religions parce qu’il considérait que les autres religions étaient païennes.

Le Blanc plus mieux toujours et encore… Ça laisse des traces indélébiles. Sur les victimes du racisme, ça c’est évident, et aussi sur les Blancs qui continuent à se croire supérieurs aux autres.

Cela doit cesser, maintenant. Tout de suite. Et c’est urgent.

Si tu dis au Blanc raciste qu’il est raciste, il se sentira agressé et il le deviendra encore plus et s’il est raciste ce sera de ta faute. Tout est toujours de ta faute, ça tu l’as compris depuis longtemps.  Toi tu es français, comme lui. Quand il te dit : « rentre chez toi », ou « tu es en France ici »  ou encore « tu dois t’intégrer » tu auras beau lui expliquer que toi tu es né ici, tu es français depuis toujours, il te dira qu’avec la tête que tu as, tu dois faire un effort pour passer inaperçu au lieu de te faire remarquer en t’habillant n’importe comment, hein. Lui est français, français de souche. Ceux qui sont comme toi, sont forcément arrivés après et ne peuvent pas être français comme lui.

Quand un Blanc raciste te dit de t’intégrer, il veut dire que tu dois devenir … Blanc.

Toi tu sais que ce n’est pas possible, lui aussi le sait. Alors tu comprends, avec raison, que le Blanc raciste ne veut tout simplement pas de toi dans ce qu’il considère comme son pays. Alors tu décides de vivre comme tu as envie, parce qu’à l’école française on t’a appris que tu es libre et que tu as les mêmes droits que tous les autres. Et au passage tu peux lui rappeler que le premier article de la Constitution française dit ceci, même si tu sais comme moi que c’est une utopie, une belle utopie, un but à atteindre, mais une utopie qui toutefois s’impose à lui, comme à tous:

« La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. »

 © GTK © GTK

"La nuit n'est jamais complète"

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.