Déjà 4 morts et 788 blessés

Le devoir d’un président et de son gouvernement, c’est de protéger les citoyens.

non-violence-nb

Le devoir d’un président et de son gouvernement, c’est aussi de prendre soin de tous les citoyens, en commençant par les plus démunis ; c’est aussi de donner un toit à tous ; c’est aussi d’accueillir tous ceux qui sont privés de liberté chez eux ; et aussi  de faire en sorte que dans un pays aussi riche que la France, chacun mange à sa faim.

Déjà 4 morts et 788 blessés dont certains grièvement.

D’après la Libre Belgique, le pire est à venir ce samedi. Par ailleurs un antisémite, négationniste notoire est sur la Une de Paris Match et s’en vante sur Twitter, en toute impunité. Tous les « Gilets jaunes » ne sont pas des travailleurs pauvres pacifistes. Mais ça on le savait déjà.

Comment sortir de ça ? Où est la gauche ?

Le président et son gouvernement ne sont manifestement pas à la hauteur.

C’est dans la tourmente, hélas, qu’on reconnaît un vrai président.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.