Le racisme dénoncé par Macron

Voila révélés, enfin, les noms des grandes entreprises françaises présumées faire de la discrimination à l’embauche. Air France, Accor, Altran, Arkéma, Renault, Rexel et Sopra Steria.

C’est le gouvernement de Macron qui a organisé le testing, à très grande échelle. Près de 5.500 tests de double envoi ont été réalisés au total, dont 3.000 sur l'origine et 2.300 sur le lieu d'habitation.  Renault !!, qui sans les travailleurs immigrés venus en nombre après la guerre, cherchés en bus sur leurs terres lointaines n’auraient même pas existé. Air France, la honte. Et aux autres aussi, honte à tous ces patrons qui laissent faire cela. Sur les 7 entreprises épinglées, 6 ont manifesté leur profond désaccord et leur indignation. C’est cela, oui.

On peut lire ces noms ici. Ou là si on préfère. Tout le monde en parle. Ce qui est grave c’est le racisme, la discrimination à l’embauche. Cela doit être dénoncé, pour que cela change. Qu'est-ce qui fait qu'un homme ou qu'une femme ne veut pas en embaucher un autre à cause de la couleur de sa peau, de son origine ?

Les blancs sont racistes. On l’a déjà écrit ici. Les hommes et les femmes à la peau rose clair se pensent et sont sûrs d’être supérieurs à tous les autres. J’ai regardé il y a quelques jours « Le rêve français », la série qui raconte l'histoire des émigrations antillo-réunionnaises par le BUMIDOM. J’ai eu honte pour tous ces blancs qui sont indignes de notre humanité commune, indignes des valeurs de notre République commune. Et on y voit aussi la perversité des pouvoirs qui sont prêts à tout pour diviser les peuples qui se battent pour leurs droits. Et bien sûr j’ai repensé à l’autre série, LES SAUVAGES, qui parle d’autres Français, également victimes de racisme. Et je me suis dit, une fois de plus, que les seuls sauvages, les vrais, c’est nous, les blancs, y compris quand il arrive que ceux que nous asservissons, collaborent et trahissent les leurs pour nous ressembler. Sans aucun doute possible.   

Alors Macron dénonce le racisme (pardon, la discrimination) des grandes entreprises ? Oui. Et je le remercie pour ça, même si on nous dit aussi qu’il serait gêné d’avoir à le faire. Et qu’aucune mesure n’est annoncée à ce jour pour que les choses changent. Comme toujours attendre et voir… Ou pas. Et sans attendre, chacun d’entre nous peut prendre ses responsabilités.

 © GTK © GTK

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.