Petits garçons

dans l'actualité...

On a vu hier s’exprimer pendant plus de deux heures, un homme riche qui ne parle que d’argent. Pas de celui qu’il a volé non, il s’en tape, ça n’a aucune importance pour lui apparemment. Et il en a plein et il en veut toujours plus. Il pense peut-être, comme tant d’autres, que plus on est riche plus on est aimé ? Il dit qu’il est innocent.  100 millions par ci, 200 millions ailleurs quelle importance. Ce qui compte c’est que ce grand garçon n’a plus aucune honte et plus peur de rien du tout. Quand il était petit, il est allé rendre visite à son père dans le couloir de la mort d’une prison… On suppose qu’il aimait son père, comme tous les petits garçons. Et peut-être même qu’il s’est dit qu’il va le venger en devenant riche, très riche. Et dans sa prison japonaise, il a eu peur. Il a étranglé son émotion quand il a parlé de son séjour dans ce lieu inhumain pour lui -et pour tant d’autres, au Japon comme ici. Cette même peur et cette même émotion qu’il ressentait peut-être pour son père, quand il était petit… Il y a des traumatismes que les petits, garçons ou filles, ne devraient pas avoir à subir, c’est sûr. Nul ne guérit de son enfance avait écrit le poète. Pauvre grand garçon riche… Il n’est pas au-dessus des lois. Personne ne l’est. Même l’énervé de droite va être jugé, pour corruption. La date a été fixée. Et c’est une bonne nouvelle.

oOo

Eux iront marcher dimanche, avec leurs sœurs, pour dire leur peine d’avoir perdu leur papa et pour demander de ne pas l’oublier trop vite.  Il va tellement leur manquer.

oOo

Lui, on ne sait rien de lui. Même pas son nom. Il ne donnera pas de conférence de presse, ses parents non plus. Il est mort tout seul, comme un grand qu’il n’était pas. On l’a découvert dans la soute d’un avion. C’était un enfant. Il venait de Côte d’ivoire. C’est tout ce qu’on sait et tout le monde ou presque s’en fout, alors on n’en saura pas beaucoup plus sauf si quelqu’un cherche. Quelqu’un cherchera-t-il  ?

 « Selon une source proche de l'enquête, le jeune garçon retrouvé mercredi "est mort soit par asphyxie, soit de froid".

Les températures descendent à -50°C entre 9 000 et 10 000 mètres, altitude à laquelle volent les avions de ligne. Les logements de train d'atterrissage ne sont ni chauffés, ni pressurisés. 

Laure Palun, directrice de l'Anafé (Association nationale d'assistance aux frontières pour les étrangers), a déclaré à l'AFP être "extrêmement choquée par ce drame rare, fruit de la logique de fermeture et de contrôle des frontières".

À ses yeux, "il questionne la logique des politiques migratoires européennes : lorsqu'il n'y a pas de voie de migration légale, les personnes doivent se cacher pour atteindre le pays où ils souhaitent se rendre, et cela entraîne des drames". France24 » Merci Madame de l’avoir dit.

Les temps sont durs, pour les petits et les grands...

 © GTK © GTK

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.