Medine

19 et 20 octobre au Bataclan

medine

« Les salles sont libres de programmer qui elles veulent » et « la liberté de l’artiste est totale sauf s’il y a incitation à la haine raciale, s’il y a trouble à l’ordre public et ça c’est au droit de le dire », a dit le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux qui a ajouté que le rappeur « n’a pas été à ce stade condamné que je sache ».

Merci de le dire aussi clairement.

Le racisme et les préjugés ça suffit. L'extrême droite aussi.

Médine - Bataclan (Official Video) © Medine

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.