Vous aimez les noix de cajou ?

Moi aussi. Après avoir vu ce doc de France 2, je n’en mangerai plus.

mains-noir-cajou

Elles sont 50 000 à les décortiquer pour nous en Inde. En fonction de leurs cadences qui sont infernales, elles gagnent entre 4 et 6 euros par jour. Et en plus elles ont les mains brûlées.

Voir le documentaire de France 2

Et bien sûr, ceux qui importent la noix, paient toujours moins pour faire toujours plus de bénéfices.

Les bonnes âmes vont me dire qu’il faut les acheter avec un label. Sourire. D’autres diront et je le sais que les décortiqueuses vont perdre leur revenus. Moi je leur dis qu’au prix où moi je les achetais, le moins que puissent faire les importateurs, c’est de garantir un salaire décent à celles qui font ce travail et on en reparle.

Voila à quoi ressemble la pomme et la noix de cajou. Autour de la noix, il y a une coque très dure, et entre la noix et cette coque dure, une enveloppe qui contient des produits très caustiques qui brûlent la peau.Non pas de gants, on va moins vite...

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.