La tomate et le virus

Produire toujours plus, pour faire beaucoup de petits sous. Grâce à des apprentis sorciers qui nous font prendre des vessies pour des lanternes. Puis plus rien. Parce qu’elles sont invendables, contaminées, détruites... Consommons local, les fruits et les légumes de saison.

« Les virus ne vont pas s’y développer » avait dit le Monsieur à Elise sur France 2.

Cash Investigation a enquêté sur les tomates cultivées hors-sol © Brut

La tomate est le premier légume consommé par les Français avec un peu plus de 13,9 kg par ménage et par an. Et 90% des tomates consommées en France n’ont jamais mis les pieds dans de la terre. Une aberration…

Sauf celles qui vont être détruites… Parce qu’elles sont contaminées par le virus qui leur fait perdre leur couleur et qui les rendent rugueuses. Rugueuses, une tomate…

Moi la tomate je la mange en été, quand c’est sa saison. Je l’aime costaude, odorante, gouteuse, généreuse. Elle a même des choses à nous apprendre...

 © GTK © GTK

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.