Dîners professionnels !

Et alors ? Ça change quoi ? C’est pire. Parce que ça veut dire que les autres font pareil.

Ce faste, ces gueuletons princiers, au nez et à la barbe des citoyens. Et pendant ce temps des personnes meurent par dizaines dans les rues de notre pays, riche. Des centaines d’autres humains, dont des enfants, sont refoulés et promis à une mort certaine, parce qu’ils cherchent refuge chez nous. D’autre encore, des milliers tirent le diable par la queue pour faire manger leurs enfants. Et le fait que ces dîners somptueux soient professionnels changeraient tout ? Changerait quoi ? Ni l’indécence, ni le mépris, ni l’ignominie. Et la St Valentin fêtée c’était aussi professionnel ? Honte à Rugy. Honte à ceux qui le couvrent. Honte à ce pouvoir qui choisit de violenter le peuple qui ne demande que plus d’égalité et de fraternité.

Je le redis : quand est-ce qu’on ferme tous ces palais présidentiels, ministériels etc. qui coûtent un pognon de dingue aux contribuables ? Quand est-ce que ces gens qui quémandent nos suffrages se décideront-ils à habiter dans des endroits sobres. On ne leur demande pas d’aller vivre en HLM, même si certains ne s’en privent pas, mais des maisons communes, des endroits dignes, sans faste. Ça leur monte à la tête tout ce luxe, même si certains habitaient déjà dans des châteaux avant d’accéder au pouvoir. Qu’on laisse tous ces monuments historiques ouverts aux visiteurs. Ces bâtisses sont d’un autre âge, celui de la royauté.

Nous sommes en démocratie oui ou merde ?

Et qu'on n'aille pas imaginer qu'on les envie. Non. Nous, ce qu'on aime manger c'est ça. C'est beau et c'est sain.

 © GTK © GTK

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.