Résister

« Il nous appartient de veiller tous ensemble à ce que notre société reste une société dont nous soyons fiers » Stéphane Hessel

https://fr.wikipedia.org/wiki/St%C3%A9phane_Hessel https://fr.wikipedia.org/wiki/St%C3%A9phane_Hessel

« Il nous appartient de veiller tous ensemble à ce que notre société reste une société dont nous soyons fiers : pas cette société des sans–papiers, des expulsions, des soupçons à l’égard des immigrés, pas cette société où on remet en cause les retraites, les acquis de la Sécurité sociale, pas cette société ou les media sont entre les mains des nantis, toutes choses que nous aurions refusé de cautionner si nous avions été les vrais héritiers du Conseil national de la Résistance. »

« L’intérêt général doit primer sur l’intérêt particulier, le juste partage des richesses créées par le monde du travail primer sur le pouvoir de l’argent. »

« Une véritable démocratie a besoin d’une presse indépendante »

« Le motif de la Résistance, c’est l’indignation.

On ose nous dire que l’Etat ne peut plus assurer les coûts de ces mesures citoyennes. Mais comment peut-il aujourd’hui manquer de l‘argent pour maintenir et prolonger ces conquêtes alors que la production des richesses a considérablement augmenté depuis la Libération période où l’Europe était ruinée ? Sinon parce que le pouvoir de l’argent, tellement combattu par la Résistance n’a jamais été aussi grand, insolent, égoïste,  avec ses propres serviteurs jusque dans les plus hautes sphères de l’Etat. Les banques désormais privatisées se montrent plus soucieuses de leurs dividendes et des très hauts salaires de leurs dirigeants, pas de l’intérêt général. L’écart entre les plus pauvres et les plus riches n’a jamais été aussi important. Et la course à l’argent, à la compétition, autant encouragée. »

"Je vous souhaite à tous, à chacun d’entre vous, d’avoir votre motif d’indignation. C’est précieux. Quand quelque chose vous indigne comme j’ai été indigné par le nazisme, alors on devient militant, fort et engagé. On rejoint ce courant de l’histoire et le grand courant de l’histoire doit se poursuivre grâce à chacun. Et ce courant va vers plus de justice et plus de liberté mais pas cette liberté du renard dans le poulailler. Ces droits, dont la Déclaration universelle a rédigé le programme en 1948, sont universels. Si vous rencontrez quelqu’un qui n’en bénéficie pas, plaignez-le, aidez-le à les conquérir. »

 Stéphane Hessel

dans « Indignez-vous ! »

Centenaire de la naissance de Stéphane Hessel © EngagezVous

 

Stéphane Hessel nous manque et manque à notre pays, comme nous manque aussi l’abbé Pierre. Ces deux-là n’avaient peur de rien ni de personne. Le monde entier les connaissait et savait leur courage et leur abnégation. Ils faisaient trembler les puissants qui avaient honte parfois d’être si petits à côté d’eux... Ils nous protégeaient de nous-mêmes... Et nous obligeaient à ne pas oublier que nous sommes tous responsables ensemble, de tous. Gabrielle Teissier K.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.