C’est de justice dont notre démocratie a besoin

De justice sociale et aussi de la justice des juges qui vont décider du sort de Mélenchon.

 © GTK © GTK

Mélenchon a perdu ses nerfs, il est connu pour ça et c’est pour ça qu’il ne sera jamais président. Cependant, ce n’est pas une raison pour le condamner. La Justice de mon pays est indépendante du pouvoir. Et elle va le prouver une fois de plus, comme pour ceux de Tarnac, comme pour les décrocheurs d’image présidentielle, comme pour Herrou, qui n’ont rien fait d’autre que de rappeler les valeurs de notre République. Ces valeurs dont nous sommes fiers, la liberté, l’égalité et la fraternité qui ne sont pas que des mots, mais toute notre utopie.

C’est en notre nom, au nom du peuple que les Juges rendent la Justice, la vraie.

Et c’est de justice dont notre démocratie à besoin. Plus que tout.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.