Manu Dibango

1933-2020 La musique ne meurt jamais… Les musiciens non plus…

Manu Dibango- The Panther © gooanjuna

Soul Makossa - Manu Dibango (funk/break beat) © chinita41

« Quand on évoque les musiciens africains, on parle généralement des chanteurs… Même moi, on m’appelle parfois “le chanteur Manu”, mais si je chante, c’est plutôt dans mon saxo. Et souvent, on nous refuse le droit d’aimer Bach, Rachmaninov. Le cliché de l’Africain qui joue du djembé en boubou reste vivace. Je ne fais pas de la musique africaine… Je fais juste de la musique. Et il ne faut pas se tromper : les fantasmes sont autant du côté des Africains que des Occidentaux. » Manu Dibango (Jeune Afrique)

manu-dibango-nb

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.