Un 30 complètement givré

parce qu’il n’y a pas que les grèves et les manifs dans la vie, hein, il y a aussi les promenades, avec ou sans chien, au printemps, en été à l’automne et même en hiver…

Ce matin, on a grimpé. Je l’ai un peu tirée. Je suis plus forte qu’elle. C’est sûr. J’ai même réussi à me débarrasser de mon licol. Oui, un licol, comme les chevaux. Sans ça, il y a longtemps qu’elle et moi les promenades, ce serait fini. D’ailleurs tout à l’heure on s’est fait remonter les bretelles par un maître qui avait un vieux chien. Comme toujours quand j’en croise un, moi je veux jouer, et pour lui montrer que je suis là, je gueule comme une bête et je saute de joie. Le maître lui a dit qu’elle doit me dresser… Me dresser, moi. Non mais et puis quoi encore. Elle m’a quand même soufflé que je lui faisais honte… Avec tous les cours que je prends à l’école pour être bien éduquée… Même que le maître à l’école a dit que je suis parfaite tsss. Bon c’était beau aujourd’hui, on s’en est mis plein les yeux. Même moi j’ai trouvé tout ça beau…  Le chien.

 © GTK © GTK

 © GTK © GTK

 © GTK © GTK

 © GTK © GTK

 © GTK © GTK

 © GTK © GTK

Et le meilleur pour la fin. Enfin, je l’ai chopé… GTK

 © GTK © GTK

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.