Guillaume Lafargue

Chercheur/Journaliste

Paris et Antananarivo

Sa biographie
Chercheur en relations internationales, diplômé du MGIMO, je me suis spécialisé et passionné au fil du temps et de mes voyages pour l'Afrique centrale. Féru de politique et d'Histoire, de Madagascar où je vis la moitié de l'année, je partage ici mon expérience du terrain et retranscris mon ressenti sur l'actualité.
Son blog
5 abonnés Le blog de Guillaume Lafargue
Voir tous
  • Annulation du référendum à Madagascar : la HCC sous influence ?

    Par
    ravalo-1
    Alors que la Haute Cour constitutionnelle (HCC) vient de dire non au projet de référendum constitutionnel d’Andry Rajoelina, des questions existent sur le rôle de l’opposition malgache et de la Mission d’observation électorale (MOE) de l’Union européenne dans cette décision du 25 avril annulant le référendum prévu le 27 mai.
  • L’Ivoirien Lacina Koné prend les rênes de Smart Africa

    Par
    lacina-kone
    Le 15 février, Smart Africa, qui œuvre à la digitalisation du continent, a officiellement accueilli son nouveau Directeur Général, Lacina Koné. Cet ingénieur en électronique entrera en fonction le 1er mars, succédant au Malien Hamadou Touré, qui occupait ce poste depuis le démarrage opérationnel de l’Alliance, en janvier 2016.
  • Madagascar : retour en force pour Andry Rajoelina

    Par
    ar-2
    La proclamation officielle des résultats du second tour par la Haute Cour constitutionnelle, le 8 janvier à 15h, consacre la victoire haut la main du candidat n°13 à l’élection présidentielle.
  • RDC : un hold-up électoral à huis clos

    Par
    vote-rdc
    Alors que le dépouillement est toujours en cours et que les résultats du scrutin présidentiel devraient être connus le 6 janvier, toute laisse présager une fraude massive en faveur du dauphin de Joseph Kabila, avec son lot de conséquences imprévisibles.
  • Madagascar : quand Marc Ravalomanana joue avec le feu

    Par
    Grand perdant de l’élection présidentielle au vu des résultats provisoires complets qui seront dévoilés le 27 décembre, Marc Ravalomanana a appelé ses partisans à une grande mobilisation samedi 29 au cœur de la capitale. Une provocation dangereuse.