Madagascar : la démonstration de force de Rajoelina à Antananarivo

À quatre jours du premier tour de l’élection présidentielle, la capitale malgache a accueilli ce samedi 3 novembre l’avant-dernier grand meeting de campagne d’Andry Rajoelina. Quelque 50 000 partisans ont fait un triomphe au candidat n°13 dans le Coliseum, un lieu hautement symbolique.

f336653f-ba31-4775-89cb-cb2f34d961fa
La ferveur est encore montée d’un cran ce samedi. Après une tournée électorale marquée par une déferlante orange à chacune de ses étapes à travers le pays, Andry Rajoelina a été acclamé dès 9h par une foule en liesse dans le Coliseum, le plus grand amphithéâtre dans l’Océan indien et en Afrique. Un lieu emblématique des grands rassemblements populaires et culturels pour une nouvelle expérience démocratique. Un lieu hautement symbolique car c’est Andry Rajoelina lui-même qui en a posé la première pierre, il y a six ans, pendant la Transition. 

« Merci pour cet accueil ! Cet amour est partagé. Je veux être le Président qui rendra sa fierté à notre peuple et qui améliorera le quotidien de millions de Malagasy. Ensemble, nous rendrons sa grandeur à notre pays ! », a déclaré le candidat à la foule de ses partisans. Dans cette ambiance surchauffée, le candidat a présenté plusieurs heures durant les 13 points de son programme et, plus globalement, sa vision pour l’émergence du pays.

Vision et ambition

3015faad-cc3f-46ac-85e3-825697c622dd
S’adressant aux Tananariviens, il a dévoilé le visage de la future capitale, qui comprendra de nouvelles infrastructures : logements, centres d’affaires, hôtels, établissements publics et universitaires ainsi qu’un grand centre commercial. « Oui je vois les choses en grand, a-t-il martelé. L’hôtel de ville et le Coliseum sont bien réels ! Je suis un visionnaire et j’ai de l’ambition pour Madagascar. Ensemble nous relèverons le défi de l’industrialisation. »

Cette journée constitue le point d’orgue d’une tournée électorale entamée le 8 octobre : à l’issue de ce rassemblement exceptionnel, le candidat n°13 prendra part au débat télévisé du premier tour qui le mettra aux prises avec six autres candidats, dont ses deux challengers Hery Rajaonarimampianina et Marc Ravalomanana. Pour son dernier grand meeting avant l’échéance du premier tour Andry Rajoelina donne rendez-vous le 4 novembre à ses partisans à Tulear, dans le sud de la Grande Ile.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.