AVIS USAGER SUR DEUX HÔPITAUX PSY ET SUR MA PSY ACTUELLE POUR GOOGLE MAPS

Je certifie sur l'honneur dans mes avis usager ci-dessous être sincère et de bonne foi et n'agir que pour le bien public en psychiatrie et en général.

AVIS USAGER SUR DEUX HÔPITAUX PSY ET SUR MA PSY ACTUELLE POUR GOOGLE MAPS 

 HÔPITAL BICHAT/MAISON BLANCHE

Je soussigné Guy BANNI (il s'agit de mon pseudonyme pour mon livre lisible gratuitement sur Wobook et Monbestseller et achetable gratuitement sur Google Play Livres : “Ma schizophrénie et sa guérison – Tomes I à V – Pour adultes” mais je peux bien sûr communiquer à la police ou à la justice mes nom et prénom véritables si celles-ci me le demandent) certifie sur l’honneur dire la vérité au sujet d’abus en psychiatrie dont j’ai été victime de la part de la direction de l’hôpital Bichat/Maison Blanche, de la direction de l’AP-HP et du Pr Michel Lejoyeux en 2008. Ceux-ci possèdent un droit de réponse dans mon livre, sur mes blogs, sur ce site de Google Maps et bien sûr il leur est loisible de porter plainte contre moi s’ils prétendent que je ne suis qu'un diffamateur.

ABUS DU PR MICHEL LEJOYEUX (PSYCHIATRE À L’HÔPITAL BICHAT/MAISON BLANCHE) : DEMANDE D’EXPLICATIONS

Guy BANNI à Michel LEJOYEUX

Monsieur,

Je vous accuse d’erreur médicale délibérément mensongère dans votre certificat médical de signalement de moi-même à l’Infirmerie psychiatrique de la préfecture de police de Paris fait le 17 juillet 2008.

Celui-ci n’est en réalité qu’un certificat médical de complaisance au profit de la direction de l’AP-HP car votre diagnostic dans celui-ci de “désordre, de dangerosité, de délire mais sans persécuteur”, etc. ne s’est jamais révélé juste jusqu’à même toujours actuellement en février 2019.

Je suis désolé de porter ainsi atteinte à votre réputation et à celle de l'AP-HP mais je suis sincère, de bonne foi, je dis la vérité, et n'agis que pour le bien public en psychiatrie et en général.

Malgré mes demandes d’explications auprès de vous-même et auprès de l'AP-HP par écrit vous avez aussi bien refusé l’expertise amiable que je vous ai demandée pour nous départager au sujet de votre diagnostic, de me recevoir avec les représentants des usagers, les représentants des syndicats, la personne de confiance (mon épouse), etc. tel que tout cela est prévu par la loi à ce sujet.

Vous avez fait ce certificat de complaisance au profit de la direction de l’AP-HP et en concertation avec celle-ci (je possède les preuves matérielles à ce sujet) sans ne m’avoir jamais vu ni ne m’avoir jamais examiné ce qui est vivement déconseillé par l’Ordre des médecins sur son site à tous ses confrères.

Votre but et celui de l'AP-HP était avant tout de me faire peur pour que je me taise au sujet de la dégradation des soins, des services, de la relation médecin-malade, etc. que je n'avais pas manqué de vous faire remarquer à la suite des demandes d'avis de satisfaction faites par l'AP-HP elle-même auprès des malades soit à leur sortie de ses services hospitaliers soit sur son site Internet.

Vous avez aussi violé le secret professionnel que je vous avais demandé par écrit de garder auprès de tous vos confrères sauf bien sûr ceux de l’Ordre des médecins, de ma psychiatre psychanalyste, de mon médecin traitant, et de mon épouse.

Il vous est loisible bien sûr de me porter la contradiction sur ce site de Google Maps, dans mon livre, sur mes blogs, etc. Porterez-vous plainte contre moi pour prétendue diffamation ? Le juge ne vous demandera-t-il pas alors les explications que justement vous me refusez depuis maintenant plus de dix ans ?

Une prompte réponse de votre part m’obligerait et d’avance je vous en remercie.

Recevez, Monsieur, mes salutations.

Le 22 février 2019,

Guy BANNI

https://blogs.mediapart.fr/guy-banni/blog

https://play.google.com/store/books/author?id=Guy+Banni

FONDATION ÉLAN RETROUVÉ-INSTITUT PAUL SIVADON 

J’ai été suivi à l’Élan retrouvé 44 ans pour une maladie gravissime. Je me considère depuis au moins dix ans complètement tiré d’affaire de celle-ci. Je remercie toutes celles et tous ceux auxquels j’ai eu affaire dans cet établissement psy pour leurs soins et services toujours les meilleurs. Note : 5/5 

Docteur Blondine MUTIN (pseudonyme pour mon livre) 

Cette psychiatre prend pour moi des notes pendant toute la durée de toutes mes consultations avec elle. Celles-ci sont de trente minutes environ. Elle ne m'adresse que très peu la parole mais à mon avis ça ne l'empêche pas de bien m'écouter et de bien me comprendre alors. Cette méthode est très dure d'après certains malades psy (qui à mon avis ne veulent pas faire d'efforts sur eux-mêmes et croient toujours à mon avis qu'il suffit d'ingurgiter des médicaments pour aller mieux) mais pour moi malgré tout celle-ci me convient parfaitement ainsi. Je consulte cette psy depuis plus de deux ans pour ma schizophrénie qui remonte à 1966. Je me considère enfin guéri de celle-ci depuis maintenant plus de dix ans mais prends quand même un antipsychotique à sa dose la plus petite à mon avis pour moi dans la mesure où nul ne peut prévoir l'avenir médical psy surtout d'un ancien malade ayant été autrefois psychologiquement fragile. Et d'ailleurs on ne peut pas prévoir non plus l'avenir médical psy même d'une personne parfaitement sain(t)e d'esprit. Il n'existe actuellement aucun examen médical (prise de sang, radiographie, etc.) ou test psychologique (monde imaginaire, taches d'encre, etc.) permettant de prévoir qu'une bonne santé psy se maintiendra toujours dans l'avenir et cela pour qui que ce soit et même pour les psys eux-mêmes. Avec son accord j'avais suspendu mes consultations avec elle mais reprendrai celles-ci prochainement si elle est à nouveau d'accord à ce sujet. C'est à mon avis une très bonne psychothérapeute et je vous la recommande vivement. Note : 5/5

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.