Blog suivi par 5 abonnés

Le blog de Guy Flury

  • Qu'avez vous fait de vos talents?

    Par | 1 recommandé
    De qui se moque M.Valls en annonçant parmi ses mesures chocs l'affectation de la manne colossale de la formation en priorité aux chômeurs?
  • Insupportable : les Gracques se moquent des Grecs !

    Par | 59 commentaires | 29 recommandés
    Les Gracques viennent de publier le 16 juin 2015  une charge violente contre Tsipras en le traitant de populiste et d’amateur en matière économique et en renvoyant dos à dos le mouvement qu’il a fait émerger, Syriza,  le Front National, Podemos.
  • Lettre à M.Valls: chronique d'une mort annoncée.

    Par | 4 recommandés
  • La misérable pseudo loi de séparation bancaire

    Par | 2 recommandés
  • L’honneur perdu de l’UMP

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
  • Réforme: il faut changer de braquet

    Par | 3 commentaires
    Cinq mois déjà. Les fractures s’accumulent. L’individualisme prend des proportions inquiétantes et fera fatalement le lit du FN, quoique, l’UMP endossera sans difficultés l’habit vert de gris du FN. Après les pigeons entrepreneurs, grosse manipulation, les  médecins avec les dépassements d’honoraires, qui oublient qui les paye, une phrase maladroite de Vincent Peillon qui déclenche à droite un tollé, injustifié et injustifiable, mais ils sont dans leur mauvais rôle, et à gauche un premier ministre tétanisé qui ne laisse plus un débat s’installer alors que l’échec de la réglementation  de pénalisation est total, des explications totalement oiseuses et indignes de J. Cahuzac sur l’outre-mer, sur les pigeons, sur la TVA restauration, sur la réforme fiscale tant de renoncements de la gauche, si peu de courage, tant de haine de la droite qui n’a toujours pas compris qu’elle a perdu les élections, cette droite qui ne s’est pas encore demandé quelle est sa responsabilité après 10 ans de pouvoir dans l’explosion de la dette, dans la montée des inégalités, dans les fractures sociales, dans la situation calamiteuse dans laquelle nous nous trouvons. Et puis, les 8 millions de pauvres, on n’en entend pas parler, ils ne demandent rien, et pourtant, au fur et à mesure leur voix devient plus rauque et ils s’éloignent lentement de la gauche comme le font aussi, de manière cette fois-ci totalement incompréhensible, les cadres moyens et les jeunes. Il faut un sursaut.
  • Sortons de la confusion

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
  • L'ennemi n'a pas de nom, erreur, la Finance a un nom

    Par | 2 commentaires | 4 recommandés
    En relisant le discours du Bourget, je me suis arrêté un instant sur le passage où FH parle de son ennemi, qui n’a pas de nom, la Finance. Dans l’émotion de l’instant, je n’avais conservé de ce moment que le lyrisme de la formule. Aujourd’hui, 4 mois après l’élection, je m’interroge sur la portée de cette envolée. Les hypothèses que j’explore relèvent peut-être de la science-fiction, ou du procès d’intention,  mais la question est suffisamment grave pour ne pas s’interdire d’en parler.
  • Emploi d'avenir pour Nicolas Sarkozy

    Par
  • La vision de l'Europe selon David Cameron

    Par | 4 recommandés