H JAN
Abonné·e de Mediapart

23 Billets

0 Édition

Billet de blog 22 mai 2022

Un effet Semmelweis ?

Davos va adorer le cadeau de Mediapart.

H JAN
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Du 22 au 26 mai 2022, le Forum de Davos va célébrer le Jubilé de l'Idée. Il y a 50 ans, Public et Privé ont fait fi de leurs différences et passé outre les conflits d'intérêts au nom de l'Idée, autrement dit, une solide coopération, qui se nourrit de dettes et de service public.

En cette année 1972, des marraines se sont penché sur le berceau de l'Idée. L'Idée a été « empowered » par « la Colère » et par « l’Amour »1. Replaçons-nous dans le contexte. 4 ans avant la naissance de l'Idée, la colère sociale avait terrifié les élites capitalistes. Si 1968 reste dans la mémoire des familles ouvrières, comme l'année qui a doublé le salaire minimum, je suppose qu'a contrario, le Grand Capital s'en rappelle comme d'un n ème déclenchement de la lutte des classes. Pour étouffer l'incendie, le Professeur Schwab, à l'instar de ce que fit le Juge Field2 après les évènements de 1871 à Paris, s'est investi, tel un apôtre, pour donner un pouvoir christique aux entreprises : total, mondial, serviable. Quelle plus belle preuve d'amour que d'être garant d'un Progrès qui améliore le monde. Là est le « génie » de Davos. La question est de savoir si nous voulons voir cet idéal devenir réalité. 

Avec Field, la concentration des pouvoirs des entreprises en Amérique atteignit une telle influence sur le fonctionnement des institutions démocratiques qu'elle provoqua la colère populaire. Même cause, mêmes effet que les gilets jaunes. Mais l'Histoire n'est pas un copy-past qui se reproduit à l'infini. A l'aube du XXème, eut lieu « le combat de l'âme »: les institutions démocratiques réussirent à reprendre la main avec l'élection de Théodore Roosevelt, qui s'éleva contre le quasi-monopole des entreprises en faveur de la justice sociale et de la protection des terres. Pas question, cette fois, d'un retour de bâton de la démocratie. Avant que ne lui soit dicté un anti-trust act, Klaus Schwab a déclaré que le capitalisme faisait sa grande réinitialisation pour être plus juste et plus écologique. Quel plus joli mois que mai pour réenchanter la jeunesse, d'où la déclaration de Klaus Schwab, quelques jours avant l'ouverture de la session 2022: « l'édition la plus importante de ces cinquante dernières années ».

Cette semaine, Davos fête donc à la fois son Jubilé et sa Renaissance. Mais les leaders n’apprécient guère les rassemblements bruyants et colorés...même pour une fête d'anniversaire. De toute façon, petite et fragile comme je suis, j’ai écouté leurs conseils et je les évite aussi. Ses leaders aiment encore moins les pancartes où l’on écrit en lettres capitales les sentiments que nous leur manifestons. Davos les a tant gâtés qu’on pourrait aussi envisager renoncer à trouver un cadeau. Mais je suis une enfant née sous l'Idée et je tiens à montrer à Davos ma reconnaissance, à lui qui m'a nourrie, informée, divertie. N'est-il pas devenu le nouveau maître du temps ?

Il est une chose que les leaders évoquent souvent comme un présent inestimable : « le feedback ». Warren Buffet a précisé que "Honesty is a very expensive gift; just don’t expect it from cheap people". Aussi avec application et sérieux, j'ai enfilé 22 billets, bien décidée à les offrir, fiérote, au Forum. Menton levé, dans cette attitude enfantine de qui a relevé un défi immense, je m'étais imaginée offrir au Forum de Davos, en ce 22 mai 2022, mon collier de 22 nouilles.

Je suis passée à cela d'être totalement ridicule. Heureusement que Médiapart était là pour me sortir de ce mauvais pas. La force du groupe ! Bibbity Bobbity Boo3 et mon collier de nouilles s'est transformé en un fabuleux effet Semmelweis4.

N'allez pas me faire écrire ce que je n'ai pas écrit. Je n'ai pas la présomption d'avoir révélé l'invisible comme le fit le docteur Semmelweis dans les années 1840 quand il mit en évidence, avant même de pouvoir les voir au microscope, le rôle des agents microbiens dans la fièvre puerpérale qui tuait près de 40% des femmes. Moi, je n'ai fait que mettre le focus sur ce que tout le monde peut voir, sans avoir besoin d'appareil sophistiqué. Néanmoins, le très grand pouvant être aussi complexe à appréhender que le très petit, j'ai cherché à mettre en évidence les mécanismes de Davos, qui sont tout autant dévastateurs pour le vivant qu'un streptocoque : perte de la biodiversité, désertification, suicide des agriculteurs, dépression des jeunes, des professeurs et des soignants, maltraitante des personnes âgées.

Cela ne suffit pas à faire un effet Semmelweis. Il faut que cette découverte fasse chou blanc. L'effet Semmelweis est en quelque sorte la version scientifique du « sexe des anges », c'est-à-dire une occasion ratée. Nombre d'abonnés, nombre de like, nombre de commentaires : mes indicateurs sont formels : ma théorie est ignorée, comme fut récusée la solution proposée par Semmelweis de se laver et se désinfecter les mains à l'eau de javel entre une autopsie et un accouchement. 

Pour valider un effet Semmelweis, il faut encore que le manque d'adhésion s'explique autant par le manque de sociabilité de l'auteur envers ses contemporains qu'à la tendance naturelle de chacun de rejeter de nouvelles preuves ou de nouvelles connaissances allant à l'encontre des croyances en place. Semmelweis fut tenu en échec par la théorie des humeurs. De mon côté, je comprends qu'« on peine à reconnaître la tentation du contrôle absolu par le pouvoir en place parce qu'il porte les couleurs des revendications de 68 et de l'idéal libertaire. »5

Quelle ironie ! Me voilà bien punie d'avoir été si moqueuse. Depuis 6 mois, JE pensais écrire un feedback alors que NOUS composions cet effet Semmelweis. J'avais écrit que j'espérais que NOUS SOYONS. Subjonctif de peu de foi, NOUS AVONS FAIT.  

Sensationnel ! Lors de cette session 2022, WEF, souffle sur toi un effet Semmelweis.

1 Schilling / Deleuze

2 Al Gore

3 Disney

4 Céline

5 Chateaubriand

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Inflation : en France, grèves partout, augmentations nulle part
Depuis des semaines, des arrêts de travail éclatent dans toute la France, et dans tous les secteurs. Le mot d’ordre est toujours le même : « Tout augmente sauf nos salaires. » Après des négociations décevantes, les travailleurs se mobilisent pour obtenir des augmentations à la hauteur de l’inflation.
par Khedidja Zerouali
Journal — Économie
Le risque d’une crise systémique de l’économie
Avec l’irruption de l’inflation s’engage une nouvelle phase de la crise du capitalisme. Désormais, celle-ci semble totale et multidimensionnelle. En trouver l’issue sera de plus en plus complexe. 
par Romaric Godin
Journal — États-Unis
Attaque du Capitole : Donald Trump plombé par un témoignage dévastateur
Une membre du cabinet de l’ancien président états-unien a témoigné mardi devant la commission d’enquête sur les événements du 6 janvier 2021. Elle affirme que Donald Trump savait que ses partisans étaient armés et qu’il a voulu les rejoindre.
par François Bougon
Journal
La crise politique de 2019 secoue encore la Bolivie
L’ancienne présidente par intérim, Jeanine Áñez, a été condamnée à 10 ans de prison pour non-respect de la Constitution et manquement à ses devoirs, pour s’être installée à la présidence sans en avoir le droit, en 2019, après le départ d’Evo Morales. Une procédure judiciaire loin d’être finie. 
par Alice Campaignolle

La sélection du Club

Billet de blog
Autorisation de l'interdiction de l'IVG aux USA, sommes nous mieux lotis en France ?
« N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant ».
par bennoursahra
Billet de blog
Le combat pour l'avortement : Marie-Claire Chevalier et le procès de Bobigny (1)
[Rediffusion] Marie-Claire Chevalier est morte le 23 janvier, à 66 ans. En 1972, inculpée pour avoir avorté, elle avait accepté que Gisèle Halimi transforme son procès en plaidoyer féministe pour la liberté de disposer de son corps. Pas facile d’être une avortée médiatisée à 17 ans, à une époque où la mainmise patriarcale sur le corps des femmes n’est encore qu’à peine desserrée.
par Sylvia Duverger
Billet de blog
Quel est le lien entre l’extrême droite, l’avortement et les luttes féministes ?
La fuite du projet de décision de la Cour suprême qui supprimerait le droit à l'avortement aux Etats Unis en est l'exemple. L’extrême droite d’hier comme d’aujourd’hui désire gouverner en persécutant un groupe minoritaire sur des critères raciaux pour diviser les individus entre eux. Quant aux femmes, elles sont réduites à l’état de ventres ambulants.
par Léane Alestra
Billet de blog
États-Unis : le patient militantisme anti-avortement
[Rediffusion] Le droit à l'avortement n'est plus protégé constitutionnellement aux États-Unis. Comment s'explique ce retour en arrière, et que peuvent faire les militantes des droits des femmes et les démocrates ?
par marie-cecile naves