Projet de Loi ÉLAN (Logement) — Six associations interpellent le Président Macron

Après l'adoption définitive du projet de loi ÉLAN par l'Assemblée nationale, six associations dont le CDTHED interpellent le président de la République Emmanuel Macron pour lui demander de renoncer à « cette absurdité sociale ».

 

 

Après avoir rappelé « neuf réalités », l'Association Française des Sclérosés en Plaques (AFSEP), l'Association nationale de défense des Malades, Invalides handicapés (AMI), l'Association Nationale Pour l’Intégration des personnes dites Handicapées Moteurs (ANPIHM), l'Association Pour l’Aide au Handicap au sein du ministère des Finances(APAHF), le Comité pour le Droit au Travail des Handicapés et pour l’Égalité des Droits (CDTHED) et le Groupement Français des Personnes Handicapées (GFPH) déclarent solennellement :

« C’est pourquoi, Monsieur le Président de la République, avant que ne débute le processus de cette catastrophe annoncée, nous réitérons notre demande de suppression de l’article 18 du projet gouvernemental de loi ÉLAN entendant réduire la production actuelle d’appartements accessibles habitables sans travaux complémentaires par les personnes contraintes à se déplacer en fauteuil roulant.

Monsieur le Président de la République, renoncez à cette absurdité sociale !

Vous en avez le pouvoir en tout état de cause ! »

 

Télécharger la lettre ouverte des associations du 9 octobre 2018 (pdf)

Télécharger la lettre ouverte des associations du 9 octobre 2018 (doc)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.