Distributeurs de tickets : Grenoble fait faire de la gym aux usagers handicapés !

Les élus du SMTC, l’autorité organisatrice des transports en commun à Grenoble, veulent passer commande avec des fabricants qui proposent des automates non décaissés, obligeant ainsi les usagers se déplaçant en fauteuil roulant à faire une gymnastique supplémentaire alors pourtant qu'ils sont handicapés — un comble !

 

Les Distributeurs Automatiques de titres de Transport (DAT) du réseau TAG de transports en commun de l’Agglomération grenobloise vont être prochainement rénovés.

Malheureusement, les élus du SMTC, l’autorité organisatrice des transports en commun à Grenoble, veulent passer commande avec des fabricants qui proposent des automates non décaissés, et par conséquent difficilement utilisables par des usagers se déplaçant en fauteuil roulant. On peut voir sur le schéma ci-dessus, présenté par le SMTC lui-même, que les usagers en question, à la différence des usagers valides, ne peuvent alors utiliser qu’un seul bras pour faire les opérations nécessaires à l’achat des tickets. Ils se voient ainsi imposer une gymnastique supplémentaire alors pourtant qu'ils sont handicapés — un comble !

Les associations ont adressé le 17 décembre une lettre de protestation à Monsieur Alan Confesson, Président de la Commission Accessibilité du SMTC

 -----------------------

Monsieur le Président,

Lors de la réunion du 18 octobre 2018, vous nous avez indiqué que le système billettique du réseau TAG était obsolète et que son renouvellement était prévu en 2020.

Dans le cadre de ce renouvellement, vous nous avez présenté les améliorations prévues par rapport au système actuel, et notamment les nouveaux Distributeurs Automatiques de Titres de transport (DAT) de types Galexio et TVM.

Si nous ne contestons pas ces améliorations (sous réserve que nous puissions les tester), par contre nous n’acceptons pas que celles-ci ne prennent pas en compte l’accessibilité des usagers handicapés se déplaçant en fauteuil roulant, alors que nous avons pourtant déjà largement attiré votre attention sur ce problème depuis plusieurs années.

En effet ces distributeurs automatiques ne seront pas décaissés.

Il est flagrant, au vu des schémas indiqués dans votre documentation (ci-joints pour mémoire), qu’un usager handicapé se déplaçant en fauteuil roulant ne peut accéder comme une personne valide aux fonctions de ces appareils rénovés et se voit ainsi imposer une gymnastique supplémentaire — un comble !

Nonobstant le fait que nous pourrions vous citer des exemples de DAT décaissées, nous n’acceptons pas que ce soit dans ce domaine comme dans d’autres domaines, de nous voir opposer de soi-disant impossibilités techniques pour faire l’impasse sur certaines accessibilités.

L’accessibilité du tramway était un défi autrement plus important au niveau technologique… Si nous avions accepté les arguments d’impossibilité techniques qui nous étaient systématiquement opposés à l’époque, le tramway accessible n’aurait jamais vu le jour, ni à Grenoble ni ailleurs !

En conséquence, nous considérons que le renouvellement de ces DAT doit être l’occasion de prendre en compte ce que nous demandons depuis des années à savoir le décaissement de ce genre d’appareil.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez recevoir, Monsieur le Président, nos sincères salutations.

Associations représentantes des Isérois en situation de handicap : AFIPH — AFM Téléthon — AMVH — APF France Handicap — ARDDS Isère — AVH Grenoble — CDTHED — SEP Rhône-Alpes Dauphiné

 

Télécharger la lettre interassociative du 17 décembre 2018 (pdf)

Télécharger la lettre interassociative du 17 décembre 2018 (doc)

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.