La zizanie

Suite à la candidature communiste à l'élection présidentielle de 2022...

          Suite à la candidature de Fabien Roussel à la magistrature suprême, les commentaires courent à toute vapeur.

          En grappe, en ligue, en procession, les thuriféraires de Messer Mélenchon bouchonnent, déplorent, se désolent, puis, dans le bruit et la fureur, annoncent la mauvaise nouvelle, proclament la ruine et le naufrage, la mort et le néant pour le nouvel impétrant ! Il faut reconnaître, toutefois, que les plus bienveillants sont prêts à accueillir généreusement les quelques rescapés de ce Titanic communiste.  

          Mais quel chamaillis, que de stress ! Cui bono ? envoyer l'Autre ad patres !

          Lui, s'espudrine, explique, justifie, il bouge encore…mais en vain.

          Alors, diantre, s'il est moribond et perdu, comme vous dites, camarades "Insoumis", pourquoi vous acharner sur ses chairs ?

          Passez votre chemin, laissez-le donc s'abîmer en paix.

          Et s'il reste, par cas, quelques lambeaux battants, craignez qu'ils ne vous gorgent point, vous en auriez peut-être besoin !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.