Violence, saine, des Gilets Jaunes ?

Pourquoi la violence est elle apparue au sein des gilets jaune balayant toutes autres formes de revendications ? J'espère que nous sommes nombreux à nous interroger sur ce fait. Et l'une de mes récentes lecture, m'a je pense donné les clefs pour comprendre ce qui c'est passé.

Bonjour à vous cher lecteur(ices).

Voila, ayant suivi avec grand intérêt le mouvement des gilets jaunes je me suis posé mainte fois la question mais pourquoi toute cette violence ? D'où est elle venue, pourquoi n'est elle pas ciblé sur les raisons de leur colère, pourquoi les femmes présentes au débuts de ce mouvement ont petit à petit disparues, remplacé par des hordes de jeunes hommes hurlant vociférants et brisants tout.

Et la je me suis rappelé une de mes lecture récente, le livre de Steve Pinker intitulé "La part d'ange en nous". Et non ce livre n'est pas l'apologie d'une religion mais au contraire une étude sérieuse et documenté sur la diminution, réelle et étayé de la violence, perpétré par l'humanité dans son ensemble. Il est par contre ardu à lire, j'ai du survoler certains paragraphes, mes connaissances ne me permettant pas toujours d'en comprendre toute la profondeur.

Mais voila, outre la longue étude centré sur la diminution de la violence il y met aussi les clefs pour comprendre ce qu'est cette violence. En effet il décrit celle ci comme étant l’apanage des hommes, jeune de surcroit, entre 15 et 35 ans environ. Bien évidement l'humanité étant multiple il y a des femmes et des hommes plus jeune ou plus vieux qui en usent et en abusent. Mais, outre ces exceptions, la majorité des faits de violence sont perpétrés par ce groupe d'individus : DES HOMMES JEUNES.

Ceci établis penchons nous maintenant sur cette violence, elle agit selon trois axes : L'agression, la défense et la crédibilité.

L'Agression est aisé à comprendre on veux obtenir un bien alors on lance une agression, mais attention ce déchainement de violence ne doit pas conduire à son propre affaiblissement. Le gain en est le but mais il ne doit pas amener à son propre affaiblissement. La violence agressive s'exerce alors, dans la majorité des cas sur plus faible que soit au moment de l'agression.

La Défense c'est un peut la réciproque perverse de l'agression. En effet, chacun se connaissant, on peut s'imaginer aisément que l'autre fera comme nous, à savoir qu'il déclenchera une agression à notre encontre si l'on montre la moindre faiblesse. D’où la solution de l'agresser en préventif au motif de sa propre protection. On attaque alors pour ne pas avoir à subir plus tard une agression. Le but étant alors d'affaiblir ou de maintenir en état de faiblesse l'autre.

Et enfin : La Crédibilité, des trois la plus barbare à mon gout. Elle vient d'une interrogation : Je suis puissant, je suis plus fort que tout le monde mais est ce que les autres le savent et ne vont'ils pas m’agresser alors que je leur tourne le dos ? Alors, naturellement, viens l'idée de le montrer aux autres : regarder, je suis le plus fort et de le prouver en agressant gratuitement, au hasard. Cela à donné lieu aux crimes d'honneurs, aux duels et aux vendettas à rallonge, ainsi qu'au jeu du caïd dans les cours de récré.

Bien, maintenant abordons le POURQUOI. Cela se résume en un mot LE LÉVIATHAN, mais "késako" vont me dire certains, et bien voila, pour les chercheurs, dont fait parti l'auteur, le léviathan est une forme de gouvernement capable d'imposer son monopole de la violence à celui de l'individu. Il peut être de toute nature: démocratique, théocratique, autocratique etc mais dans tous les cas il est lié a son peuple par ce contrat simple et efficace : si toi individu tu exerce une violence sur autrui alors moi état je vais exercé ma violence sur toi. Bien évidement pour que cela fonctionne il faut qu'une majorité de citoyens ( et oui comme dit plus haut les femmes restent un peut plus étrangères à la violence) acceptent et intègrent ce fait que cela soit volontaire ou forcé.

Alors que se passe t'il lorsqu'un groupe de personnes rejettent ce pacte: très simple, regarder les gangs et les mafias de tous bords, il n'y a que la violence comme interaction possible en interne ou avec les autres.

Et les Gilets Jaunes dans tout cela et bien je pense que vous l'aurez compris : leur rejet du gouvernement est tel, que le pacte les liant au gouvernement à été rompu. Il en résulte alors un retour automatique à l'état de violence individuel seul outil développé par l'humanité dans son ensemble depuis la nuit des temps pour affronter le monde. Pas d'état (pas de léviathan) = VIOLENCE individuel.

Et donc cela a donné ce que l'on a vu, pour remettre de l'état (du civisme) dans les relations entre citoyens, L’État a du montrer sa force (sa violence) afin de faire rentrer dans le rang une partie des Gilet Jaunes en déshérence de citoyenneté. Mais face aux nouveaux évènements que nous impose le monde, le Covit 19, cela risque de ne pas durer.

Pour ceux la que ça intéresse, et sans vous spolier, les autres facteurs propre à la diminution de la violence dans le monde, décrit par Steven Pnker sont : Le dilemme du pacifiste, Le léviathan, Doux commerce, Féminisation, Le cercle en expansion et L'escalator de la raison.

Bonne lecture à vous

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.