Santé: Et si le changement c’était maintenant

 En ces temps où le système de santé français rencontre plusieurs difficultés, l’écoute des acteurs de terrain permettrait aux décideurs politiques de découvrir un gisement de propositions.

Je ne vais pas faire de constat détaillé sur les difficultés et écueils du système de santé actuel. Ils ont déjà été recensés (surdiagnostic, surtraitement, surmédicalisation, les différents scandales de santé publique, je renvoie pour ce dernier thème aux excellents articles de Michel de Pracontal...).

Je vais simplement énumérer de manière non exhaustive les propositions qui doivent être entendues des politiques.

Le système de santé est complexe, composé de nombreux acteurs. Je ne prétends pas dresser une liste exhaustive de toutes les propositions émanant des différents acteurs du système de soins. J’essaye de signaler ce dont j’ai connaissance et que je trouve intéressant dans le domaine que je connais.

Pas plus tard qu’hier, les médecins blogueurs ont innové en proposant plusieurs mesures applicables rapidement concernant les déserts médicaux. Cette analyse argumentée et pertinente issue d’une réflexion collective mérite l’attention des politiques qui ne pourront pas dire qu’ils n’ont rien d’autre à proposer que la coercition pour repeupler les déserts médicaux. On peut trouver ici des précisions sur ce groupe informel.

 À titre personnel, j’avais sans aucune prétention rédigé quelques propositions après m’être essayé à une analyse des difficultés que je rencontre dans ma pratique de médecin généraliste. C’est accessible ici. Le lecteur citoyen intéressé (ou acteur du système de soins quelqu’ il soit) pourra d’ailleurs naviguer sur le site de Voix médicales qui propose une expertise en médecine générale, participative, et indépendante de l’industrie pharmaceutique. Il y a bien entendu d’autres sites sur la toile de grande qualité partageant une vision similaire. Étant contributeur occasionnel, je peux me permettre de le conseiller en toute connaissance de cause.

On peut également trouver ici l’analyse de certaines propositions de Terra Nova par la Fédération des médecins de France dont je suis adhérent. 

Une réflexion collective devrait préciser la frontière entre les maisons de santé pluridisciplinaires étatisées envisagées par nos décideurs politiques et les maisons universitaires de santé proposées par les médecins blogueurs. Personnellement, j’ai une préférence pour la proposition des blogueurs.

D’autres propositions émanant du corps infirmier, des kinésithérapeutes, du personnel hospitalier doivent être disponibles sur internet. Il convient de les rendre visibles aux décideurs en place qu’ils puissent s’ils le souhaitent puiser parmi les nombreuses propositions émanant du terrain.

Si chaque acteur du système de soins mettait en valeur les propositions qui lui paraissent fondamentales pour améliorer l’efficience du système de santé, les pouvoirs politiques ne pourraient plus nous imposer leurs décisions sous prétexte qu’il n’y avait pas d’autres solutions. Nous avons désormais un outil d’expression permettant la réflexion et le travail collaboratif. 

Utilisons le web, exprimons-nous, faisons-nous entendre et prenons part à la reconstruction d’un système de santé plus sain.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.