Méchant patriarcat!

En suite au débat sur mon billet d’hier, je reviens sur le compte-rendu d’un colloque parisien sur la violence conjugale. Colloque organisé entre autres par Solidarité femmes et soutenu par la Mairie de Paris et d’autres organismes.

En suite au débat sur mon billet d’hier, je reviens sur le compte-rendu d’un colloque parisien sur la violence conjugale. Colloque organisé entre autres par Solidarité femmes et soutenu par la Mairie de Paris et d’autres organismes.


vioFH-1.jpgsite de SOS Hommes battus.
Le premier étonnement est qu’il ne soit question que de violence envers les femmes. Les hommes battus, blessés, maltraités, comptent pour beurre: «On m'a rappelé que les hommes victimes étaient un phénomène Nous sommes du côté des femmes", nous a-t-elle rappelé.» Il s’agit bien d’un camp contre l’autre. Position guerrière totalement contre-productive car elle entretient à sa manière une violence qu’elle prétend cependant dénoncer.


A lire aussi: Violences conjugales : les hommes battus oubliés par la France


Vidéo: la pub de Saint-Valentin pour une lingerie féminine et violence banalisée, esthétisée:
http://www.culturepub.fr/videos/agent-provocateur-love-me-tender-or-else.html

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.