LE FOND ET LA FORME DU MONDE....

La refondation du Monde passe par la refondation de l'Humanité. La refondation de l'Humanité passe par le Partage. Le partage est la Lumière de l'Humanité.

LA FORME DU MONDE....

On parle de la forme
Mais pas du fond...


Quand le Sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt.

- Les raisons de la crise ne sont pas, uniquement dans une mauvaise gestion et répartitions des dépenses et des investissements, mais bien dans notre rapport avec les autres et plus particulièrement dans notre vision et notre conception du partage avec les autres.

Tous les discours ne servent à rien, si cela n'est pas bien compris.

Le Monde actuel est bâti sur un modèle qui mène inéluctablement à la crise.
Le chômage n'existerait tout simplement pas si l'humain pouvait changer son rapport avec les autres, et notamment modifier sa vision du partage.

Les chefs d'États et de gouvernements se succèdent dans le Monde et font tous les mêmes erreurs.
(Volontairement ou involontairement !?)

La solution n'est pas dans le combat et la compétition pour emporter des marchés, comme j’entendais le dire Macron aux Maires réunis pour le "Grand Débat" mais dans celui de l'union et la collaboration entre tous pour le "Bien Commun".


Ce n'est effectivement pas en tirant chacun d'entre nous dans le monde la couverture à soi que celui-ci ira mieux ... Bien au contraire.

Macron avec ses fameuses théories du ruissèlement et du premier de cordée se prend carrément comme les autres chefs d’État les pieds dans le tapis, ils ne peuvent qu'ainsi allant de concert et de Nations désunies, envoyer le Monde entier droit dans le mur.

Il faut changer les pilotes.

Car honnêtement qui peut croire que plus il y a de riches dans un pays, moins il y a de pauvres et de pauvreté ?

Les premiers de cordée doivent être des leaders, des éclaireurs, pour guider l'Humanité vers le Progrès et son partage dans l'équité... et non des accumulateurs de richesses dotés d'un esprit de compétition et de domination.

Le problème est Mondial, et c'est ce système basé sur la compétition la concurrence la domination qu'il faut changer car il ne peut que générer gaspillage, dilapidation des ressources terrestres, inégalités, et entraîner ainsi le Monde vers une issue fatalement tragique, dans une faillite certaine des ressources planétaires,  mais aussi vers la faillite certaine et totale de l'âme, dont le naufrage prend sa source au commencement de la vie, l'origine de ce long naufrage, inéluctable,  insidieux, invisible jusqu'au dernier moment, étant l'accaparement, l'égoïsme, le non partage, inculqués comme de vieux réflexes dans l'éducation, et qui s'incrustent dès l'enfance, jusqu'à venir s'inscrire dans l'ADN même de l'Humanité.

Le partage probablement est la Lumière de l'Humanité.

Ce sont bien les bases mêmes de l’Éducation qu'il faut changer.

Tant que dans le Monde l'Humain enseignera à sa progéniture à combattre et à vouloir être le plus fort pour dominer, l'Humain prospérera jusqu'à l'effondrement du système ainsi adopté.

L'être humain sème le vent et récolte la tempête.

L'Histoire se répète inlassablement de génération en génération depuis des siècles.

Les modèles prospèrent... atteignent un point culminant qui marque leurs limites, pour s'effondrer inexorablement, lamentablement dans des guerres, souvent précédées par les révoltes et les révolutions, et provoquées précisément par le non-partage ou accaparement, ce grain de sable dans l'engrenage, "la marchandisation de Tout".

On ne pourra jamais sortir de la crise...
- Sans modifier profondément le système au niveau éducatif...
- Sans inculquer à l'Humain comme valeurs dès l'enfance, et à l'échelle mondiale...
- celles du partage, de l'altruisme...
- celles d'œuvrer pour le progrès et le bien commun.

Exempt de tout esprit de domination.

Le Progrès est le bien commun de l'Humanité.

Il se partage.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.