Le défi climatique 13 - Pour les siècles des siècles

Ancrer la liberté dans le Réel.

 

 

         C’est le jour du sursaut de la jeunesse, jour de grand espoir donc, la veille d’une énième marche du siècle. le succès de « L’Affaire du siècle », c’est magnifique, j’ai signé, je soutiens. Mais l’horizon, ce sont les siècles, et la solution est mondiale, la jeunesse ne s’y trompe pas.

            Auprès de quel tribunal convier tous les citoyens du monde, tous les êtres désirants en ce monde, sinon celui de l’idée. Une idée qui les suscite, les mobilise, les détermine à défendre becs et ongles notre planète, une idée qui en dise la beauté, le devenir qui pourrait être étincelant, étincelant si…

            Alors écrivains, poètes et philosophes, femmes et hommes trouvant en leur chair les mots les plus justes, les plus poignants, à vos armes et à vos plumes.

            J’ai quant à moi semé une graine, ce blog. Il défend la liberté, non point l’idée de liberté que l’on peut chanter souvent et partout sans en pratiquer le contenu, mais l’idée d’une réalité de la liberté, d’une liberté force réelle qu’il s’agit de faire vivre en tous. Une idée devenant réalité. Et que soit non point  inspiré par un élan d’idéal, mais ancré dans le plus profond de l’ADN de la Nature ce mot de Frantz Fanon : « La liberté m’a été donnée pour édifier le monde du toi ». Et j’ajouterai du « il ».

            Que ce blog soit lu, amendé, critiqué, bouleversé, récusé, mais qu’il soit alors remplacé. L’homme doit bien être capable de se donner de puissantes raisons de survivre, pour vivre enfin toutes les promesses qui sont en lui.

 

            Pour remplir son objet ce blog ne peut que présenter des difficultés de lecture, un travail d’explication est nécessaire. Il est parfois contre-intuitif, c’est-à-dire qu’il heurte ce que l’on aurait tendance à penser spontanément ( la terre n’est pas plate comme elle peut le paraître). Il met en oeuvre une certaine forme philosophique de pensée qui n’est pas coutumière. La recherche de   l’A D N  oblige à remonter bien avant le Bing-Bang, vers un complexe incréé contenant les germes de tout ce qui existe : matière, rationalité - ces fameux algorithmes ? - pensée réfléchissante et esprit créatif. Le tout déployé par une force, une puissance libératrice.

            Cette force est en chacun de nous, libérons là.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.