hugues thuillier
Abonné·e de Mediapart

82 Billets

0 Édition

Billet de blog 16 oct. 2021

ETRE OU DISPARAITRE

Articuler être et exister est la clef du devenir.

hugues thuillier
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

                 Le dernier billet de ce blog a notamment montré combien  l’incapacité de Marx à conjuguer sa réflexion philosophique, sa théorie économique et son action politique  est l’une des raisons  de l’impasse en laquelle s’est engagée l’humanité.

                        Je découvre aujourd’hui combien cette impasse est celle générale qui vient de ce que connaissance, théorisation et action sont, comme les mots et les choses, l’apanage d’individus ou groupes humains enfermés chacun dans sa bulle.

                        A son niveau le plus éthéré, mais qui doit également être intégré aux autres niveaux, la connaissance se fait métaphysique et la réflexion de Marx s’était nécessairement portée à ce niveau. Nous avons vu que « l’existentialisme » s’est coupé de toute métaphysique et que cela conduit au néant. Etienne Gilson, dans la conclusion de « Etre et essence », montre comment  la métaphysique s’est elle-même désintéressée de l’existence. Un désintérêt qui conduit à une « neutralisation », voire une « élimination » de cette existence. L’essence que Platon a élevée au rang de l’être, ce dernier,que la philosophie a placé au sommet de sa réflexion comme premier principe, en vient à désigner le simplement possible et celui –ci se prête à une conceptualisation à laquelle l’existence n’ajoute rien. Elle peut même être considérée comme un « accident » (p. 318).

                        Dès la première page de l’ouvrage l’être est dit non pas premier principe de l’existence mais premier principe de la connaissance. Celle-ci s’est enfermée sur elle-même. La conclusion de l’ouvrage sera de constater que l’être s’est « désexistentialisé » (p 320). La pensée profane a suivi une pente la rapprochant d’une  pensée religieuse.

                        Il est bien évident que faute d’articuler à nouveaux frais être, existence et essence Marx soit perdu devant le choix impossible qu’il a à faire entre l’idéalisme hégélien auquel peut conduire l’élévation de l’essence au rang de l’être et le matérialisme feuerbachien auquel conduit la perte de tout essentialisme.

                        Un tel manque d’articulation qui est stigmatisé par Gilson comme marquant l’échec de la métaphysique est également souligné par Frédéric Nef (« Qu’est-ce que la métaphysique ?, p. 747) .

                        Simple militant politique qui a tenté tout au long de ce blog d’arracher à la métaphysique une parole susceptible d’apporter au combat des hommes au moins l’ombre d’un repère j’ai été contraint par la nature de l’entreprise de tenter une telle articulation. Les voies pour y parvenir sont certainement naïvement tracées. Au moins est-elle maintenue. Nef énumère des voies plus savantes et débute l’exploration. C’est là œuvre indispensable.

                        Ma conviction est que cette exploration ne pourra que confirmer qu’en le caractère absolument originaire d’un phénomène libérateur s’articulent être, existence et essence faisant de la liberté la grande puissance émancipatrice dès lors que ne sont pas entravées son universalité, sa prodigalité, sa radicalité.

                        Si la métaphysique est cela qui peut nous montrer le chemin de l’être-liberté, l’on est tenté de parodier une parole célèbre : « le vint-et-unième siècle sera métaphysique ou ne sera pas ».

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus

À la Une de Mediapart

Journal — Diplomatie
Moyen-Orient : le président réhabilite le « prince tueur »
Commanditaire de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, le prince héritier saoudien « MBS » était jugé infréquentable par les dirigeants occidentaux. En lui rendant visite, le président français brise sa quarantaine diplomatique, et vend au passage 80 Rafale à son homologue émirati et allié dans la guerre du Yémen, « MBZ ».
par René Backmann
Journal — France
Procès des sondages de l’Élysée : le PNF requiert finalement l’incarcération de Claude Guéant
La réouverture des débats a opposé deux thèses, ce vendredi, au tribunal de Paris. L'ex-ministre de Sarkozy assure qu’il ne peut pas rembourser plus rapidement ce qu’il doit encore à l’État. Le Parquet national financier estime au contraire qu’il fait tout pour ne pas payer.
par Michel Deléan
Journal — Santé
Didier Raoult sanctionné par la chambre disciplinaire du conseil de l’ordre
La chambre disciplinaire de l’ordre des médecins a sanctionné, le 3 décembre, d’un blâme le professeur Didier Raoult. Lors de son audition devant ses pairs, il lui a été reproché d’avoir fait la promotion de l’hydroxychloroquine sans preuve de son efficacité.
par Pascale Pascariello
Journal — Cinéma
Jean-Luc Godard, l’entretien impossible
À l’heure où les bouleversements politiques, écologiques et sociaux semblent marquer la fin d’une époque, Mediapart a eu envie de rendre visite à Jean-Luc Godard, dont les films sont des mises en abyme inégalées des beautés et des troubles du monde. Mais rien ne s’est passé comme prévu. 
par Ludovic Lamant et Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Exaspération
Rien n’est simple dans la vie. Ce serait trop facile. À commencer par la dépendance physique à perpétuité à des tiers, professionnels ou non. Peut-être la situation évoluera-t-elle un tant soit peu lorsque les écoles de formation aux métiers du médico-social et du médical introduiront la Communication NonViolente (CNV) et le travail en pleine conscience dans leurs modules ?
par Marcel Nuss
Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.
Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro
Billet de blog
Handicap, 4 clés pour que ça change !
Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
par Anne-Sarah Kertudo