ikatigroupsas
Entrepreneur ∴
Abonné·e de Mediapart

5 Billets

0 Édition

Billet de blog 16 févr. 2022

ikatigroupsas
Entrepreneur ∴
Abonné·e de Mediapart

Foncia Sologat : son image à vie pour mes coups et blessures !

Aucunes actions de leur part, au contraire quand j'ai eu des coups et blessures pour avoir oser demander une plaque entreprise, ceux-ci ont continuer à garder ce président de conseil syndical auprès de Foncia Sologat en revotant comme si rien n'était, le laissant agir en toute impunité !

ikatigroupsas
Entrepreneur ∴
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L'image de Foncia, est gravée à vie, ceux-ci ont délibérément laisser faire les choses sans avoir la moindre réaction de solidarité entrepreneurial arrivant à aujourd'hui que je souffre terriblement !

Ainsi depuis 7 ans je demande cette plaque entreprise malgré le droit et la liberté d'entreprendre, en retour j'ai eu des coups et blessures, des mails nazis , des mails comme quoi ma plaque n'était pas nécessaire, des insanités sexuelles sur mes publicités d'entreprise !

Foncia a tout fait pour vouloir démolir mon entreprise, alors que celle-ci est très rentable à la frontière franco-luxembourgeoise.

Malgré cela le gestionnaire de Foncia se base sur cette notion de l'art 10 de 1967 de l'ordre du jour : les copropriétaires ou le conseil syndical, et l'ancien gestionnaire fini par cette phrase au téléphone un jour : "Pensez à vous suicidez, on ne mettra jamais votre plaque entreprise, allez faire votre entreprise ailleurs"

Pourtant c'est bien au président du conseil syndical Pierre Olivier Faure que j'ai demander depuis 7 ans maintenant ma plaque entreprise de mettre à l'ordre du jour pour être visible.

Ma plaque entreprise devrait me rapporter 200 à 600 € / jour de C.A ce qui payerait largement mes factures, et permettrait de continuer mes services aux entreprises et particuliers qui sont estimés à 19.000.000 € de C.A /an et devrait généré des emplois car c'est mon but !

Là actuellement mon entreprise est INTROUVABLE !

Au-lieu de cela Foncia refuse la moindre solution, pire me porte la responsabilité, alors que leur faute est avérée car ils ont soutenu le président du conseil syndical celui-la même qui m'a dénigré et frapper car mon entreprise le dérange depuis le début de sa création !

J'allais gagner plus que lui ! Il faut me détruire !

Sous prétexte qu'ils travaillent au Luxembourg , je suis considéré comme un moins que rien car je suis entrepreneur !

Je cite cette phrase : "Nous on a notre emploi au Luxembourg..."

Illustration 1

D'ailleurs un magistrat est sorti de son silence concernant cette histoire : " En 23 ans de carrière je n'ai jamais vu des choses pareilles, frapper pour interdire une plaque entreprise sous prétexte d'être président d'un conseil syndical, dénigré des entreprises, et affiché dans le hall d'une résidence en portant ceux-ci en liquidation judiciaire avec fierté, avec un syndic de copropriété qui n'agit pas en conséquence, sans oublier arracher une plaque...on touche le fond !"

Suivi par Maître Jean-Philippe Lahorgue , Charles Michel , Xavier Bettel, Didier Reynders , Emmanuel Hendrickx

Suivi par le DP/MR/ALDE PARTY/RENEW EUROPE/CE & Fraternités

Foncia : Thionville, Metz,  Paris, Suisse, Nancy, Strasbourg

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte