Le burn-out : ce fléau (non encore) reconnu comme maladie professionnelle.

Le syndrome d’épuisement professionnel, également désigné par l’anglicisme burn-out, combine une fatigue profonde avec un sentiment d’échec et d’incompétence dans le travail.

Le syndrome d’épuisement professionnel, également désigné par l’anglicisme burn-out, combine une fatigue profonde avec un sentiment d’échec et d’incompétence dans le travail. En France il fait des ravages : chaque mois des milliers de salariés, de tous niveaux, épuisés professionnellement voient leur énergie, leur motivation et leur estime de soi s’effondrer. Le burn-out est une véritable maladie professionnelle (non encore reconnue en France) d’un poids économique et social lourd pour la collectivité.

Comment en est-on arrivé là ?

La suite ici

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.