Les chaconnes

Un peu de musique... (prenez votre temps, c'est un peu long)

Un genre de morceau qui a eu sa grande heure de gloire au XVIIème et XVIIIème : la Chaconne.

Un air simple sans doute originaire d'une danse populaire construit sur une "basso ostinato" exposée en début qui en fournit aussi la mélodie, reprise et développée.

A tout seigneur tout honneur, celle de Tarquinio Merula écrite pour "2 voix et basse continue". Toute simple, il suffit d'une guitare et de 2 flûtes à bec pour la jouer :

Tarquinio Merula: Ciaccona. Voices of Music © Voices of Music

 

Et en ce temps là on se piquait les morceaux. Elle a été utilisée par Cavali sous le nom de "Ballet des Ours" comme final du 1er acte de La Calisto.

Ici dirigé par Jacob en représentation de l'opéra au Théâtre de la Monnaie à Bruxelles dans une mise en scène de Wernicke.

Cavalli, Jacobs, Ballo De Orsi © rockobarocko

 

Une autre très proche de la même époque sur quasiment la même basse : celle de Maurizio Cazzati

M. Cazzati: Ciaconna (C. Pluhar, L'Arpeggiata) © trapanatans

 

Elle a été très utilisée comme "entrée" (ballet) dans les Tragédies Lyriques françaises du XVIIème, en principe au 2ème acte. Ici la Chaconne de Sémélé de Marin Marais beaucoup plus longue et développée. Il en avait aussi composé une magnifique dans Alcione.

Marin Marais - Chaconne et Passepied de Sémélé (1709) © João Rival

 

Gluck l'utilisera aussi, ici le ballet de Orphée et Eurydice  :

Gluck: Orfeo Ed Euridice - Ballet: Chaconne © zauber620

 

Et Mozart de la même manière : la Chaconne/ballet d'Idomeneo, Rè di Creta.

Mozart ‐ Ballet Music for Idomeneo, rè di Creta, K 367∶ I Chaconne∶ Allegro in D major / Larghetto i © Classical Composers

 

Et encore de nos jours : le 3ème mouvement de la 3ème Symphonie de Philip Glass pour 19 instruments est écrite en chaconne. Et oui !

Philip Glass | Symphony #3 | Mvts III & IV © chatterabq

 

Et pour finir une... Sarabande. Celle de la Suite en Ré Mineur pour guitare de Robert de Visée. C'est un plaisir perso et un souvenir de jeunesse du temps où je grattais smile, ici jouée dans le bon tempo : contrairement à l'image que l'on s'en est donné, les Sarabandes sont très lentes (un peu moins que les Courantes mais pas loin) avec un beau son du bois.

Robert de Visee. Sarabande. Alberto Cuellar. Rene Baarslag 1991 Guitar © Alberto Cuellar

 

That's all folks !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.